Archive for the butin de guerre (trésor) Category

Aggée 2,1-23

Posted in butin de guerre (trésor), ciel (cieux), conversion (faire retour, repentir), courage (force), désolation (dévastation, ruine), election divine, Esprit-Saint, fondations (pieux sacré), gloire de Dieu, iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), maison (demeures) du Seigneur, moissonner (semer, cultiver), paix, peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prophétie (oracle), pur et impur (souillure), pureté du coeur, temple (sanctuaire) with tags on 5 mars 2014 by JL

01 Le vingt et unième jour du septième mois, la parole du Seigneur se fit entendre par l’intermédiaire du prophète Aggée :

02 Va parler à Zorobabel, fils de Salathiel, gouverneur de Juda, à Josué, fils de Josédeq, le grand prêtre, et au reste du peuple. Tu leur diras :

03 Reste-t-il encore parmi vous quelqu’un qui ait vu cette Maison dans sa gloire première ? Eh bien ! Qu’est-ce que vous voyez maintenant ? N’est-elle pas devant vous réduite à rien ?

04 Mais à présent, courage, Zorobabel ! – oracle du Seigneur. Courage, Josué fils de Josédeq, grand prêtre ! Courage, tout le peuple du pays ! – oracle du Seigneur. Au travail ! Je suis avec vous – oracle du Seigneur de l’univers –,

05 selon l’engagement que j’ai pris envers vous à votre sortie d’Égypte. Mon esprit se tient au milieu de vous : Ne craignez pas !

06 Encore un peu de temps – déclare le Seigneur de l’univers –, et je vais ébranler le ciel et la terre, la mer et la terre ferme.

07 Je vais mettre en branle toutes les nations, leurs trésors afflueront ici, et j’emplirai de gloire cette Maison – déclare le Seigneur de l’univers.

08 L’argent est à moi, l’or est à moi – oracle du Seigneur de l’univers.

09 La gloire future de cette Maison surpassera la première – déclare le Seigneur de l’univers –, et dans ce lieu, je vous ferai don de la paix, – oracle du Seigneur de l’univers.

10 La deuxième année de Darius, le vingt-quatrième jour du neuvième mois, la parole du Seigneur fut adressée à Aggée, le prophète :

11 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Demande donc aux prêtres une directive, en ces termes :

12 « Si quelqu’un porte, dans le pan de son vêtement, de la viande sanctifiée et qu’avec ce vêtement il touche du pain, des légumes, du vin, de l’huile ou n’importe quel aliment, cela en sera-t-il sanctifié ? » Les prêtres répondirent : « Non ».

13 Aggée dit alors : « Si quelqu’un, devenu impur par le contact d’un mort, touche l’une de ces choses, devient-elle impure ? » Les prêtres répondirent : « Elle sera impure ».

14 Aggée répliqua : « Tel est ce peuple, telle est cette nation devant moi – oracle du Seigneur –, ainsi que tout le travail de leurs mains : ce qu’ils offrent là est impur ! »

15 Et maintenant, rendez donc votre cœur attentif, à partir d’aujourd’hui et pour l’avenir ! Avant d’avoir posé pierre sur pierre dans le temple du Seigneur,

16 qui étiez-vous ? On venait à un tas de grain de vingt mesures, il n’y en avait que dix ; on venait à une cuve puiser cinquante mesures, il n’y en avait que vingt.

17 Je vous ai frappés par la rouille, par la nielle et par la grêle, vous et tout le travail de vos mains, et vous n’êtes pas revenus à moi ! – oracle du Seigneur.

18 Rendez donc votre cœur attentif, à partir d’aujourd’hui et pour l’avenir, depuis le vingt-quatrième jour du neuvième mois, depuis le jour où l’on posa les fondations du temple du Seigneur. Rendez votre cœur attentif :

19 Y a-t-il encore de la semence dans le grenier ? Même la vigne et le figuier, le grenadier et l’olivier n’ont porté aucun fruit. À partir d’aujourd’hui, je vais bénir.

20 La parole du Seigneur fut adressée une deuxième fois à Aggée, le vingt-quatrième jour du mois :

21 Parle à Zorobabel, gouverneur de Juda, et dis-lui : J’ébranlerai le ciel et la terre.

22 Je renverserai les trônes des royaumes, j’exterminerai la force des royaumes des nations ; je renverserai chars et conducteurs ; chevaux et cavaliers tomberont, chacun sous l’épée de son frère.

23 Ce jour-là – oracle du Seigneur de l’univers –, je te prendrai, Zorobabel, fils de Salathiel, mon serviteur, – oracle du Seigneur –, et je t’appliquerai comme un sceau, car c’est toi que j’ai choisi – oracle du Seigneur de l’univers.

Publicités

Daniel 1,1-21

Posted in butin de guerre (trésor), connaissance (intelligence de la foi), pur et impur (souillure), sagesse, vision (songe, extase) with tags on 25 février 2014 by JL

01 LA TROISIEME ANNEE du règne de Joakim, roi de Juda, Nabucodonosor, roi de Babylone, arriva devant Jérusalem et l’assiégea.

02 Le Seigneur livra entre ses mains Joakim, roi de Juda, ainsi qu’une partie des objets de la Maison de Dieu. Il les emporta au pays de Babylone, et les déposa dans le trésor de ses dieux.

03 Le roi ordonna à Ashpénaz, chef de ses eunuques, de faire venir quelques jeunes Israélites de race royale ou de famille noble.

04 Ils devaient être sans défaut corporel, de belle figure, exercés à la sagesse, instruits et intelligents, pleins de vigueur, pour se tenir à la cour du roi et apprendre l’écriture et la langue des Chaldéens.

05 Le roi leur assignait pour chaque jour une portion des mets royaux et du vin de sa table. Ils devaient être formés pendant trois ans, et ensuite ils entreraient au service du roi.

06 Parmi eux se trouvaient Daniel, Ananias, Misaël et Azarias, qui étaient de la tribu de Juda.

07 Le chef des eunuques leur imposa des noms : à Daniel celui de Beltassar, à Ananias celui de Sidrac, à Misaël celui de Misac, et à Azarias celui d’Abdénago.

08 Daniel eut à cœur de ne pas se souiller avec les mets du roi et le vin de sa table, il supplia le chef des eunuques de lui épargner cette souillure.

09 Dieu permit à Daniel de trouver auprès de celui-ci faveur et bienveillance.

10 Mais il répondit à Daniel : « J’ai peur de mon Seigneur le roi, qui a fixé votre nourriture et votre boisson ; s’il vous voit le visage plus défait qu’aux jeunes gens de votre âge, c’est moi qui, à cause de vous, risquerai ma tête devant le roi. »

11 Or, le chef des eunuques avait confié Daniel, Ananias, Azarias et Misaël à un intendant. Daniel lui dit :

12 « Fais donc pendant dix jours un essai avec tes serviteurs : qu’on nous donne des légumes à manger et de l’eau à boire.

13 Tu pourras comparer notre mine avec celle des jeunes gens qui mangent les mets du roi, et tu agiras avec tes serviteurs suivant ce que tu auras constaté. »

14 L’intendant consentit à leur demande, et les mit à l’essai pendant dix jours.

15 Au bout de dix jours, ils avaient plus belle mine et meilleure santé que tous les jeunes gens qui mangeaient des mets du roi.

16 L’intendant supprima définitivement leurs mets et leur ration de vin, et leur fit donner des légumes.

17 À ces quatre jeunes gens, Dieu accorda science et habileté en matière d’écriture et de sagesse. Daniel, en outre, savait interpréter les visions et les songes.

18 Au terme fixé par le roi Nabucodonosor pour qu’on lui amenât tous les jeunes gens, le chef des eunuques les conduisit devant lui.

19 Le roi s’entretint avec eux, et pas un seul n’était comparable à Daniel, Ananias, Misaël et Azarias. Ils entrèrent donc au service du roi.

20 Sur toutes les questions demandant sagesse et intelligence que le roi leur posait, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les magiciens et mages de tout son royaume.

21 Et Daniel vécut jusqu’à la première année du roi Cyrus.

Ezéchiel 39,1-29

Posted in butin de guerre (trésor), déportation (captif, exil), Esprit-Saint, face de Dieu (visage), fidélité (infidélité), gloire de Dieu, iles lointaines (nations éloignées), jour du Seigneur (déluge), jugement, montagne du Seigneur (théophanie), pardon (miséricorde, pitié), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), pur et impur (souillure), purgatoire, purification, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 25 février 2014 by JL

01 Et toi, fils d’homme, prophétise contre Gog. Tu diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Me voici contre toi, Gog, grand prince de Mèshek et de Toubal.

02 Je te ferai faire volte-face, je te conduirai, je te ferai monter de l’extrême nord, et je te ferai venir sur les montagnes d’Israël.

03 Je briserai ton arc dans ta main gauche et je ferai tomber tes flèches de ta main droite.

04 Tu tomberas sur les montagnes d’Israël, toi, tous tes bataillons et les peuples qui sont avec toi. Je te donnerai en pâture aux rapaces, aux oiseaux de toute espèce et aux bêtes sauvages.

05 Tu tomberas en plein champ. Oui, moi, j’ai parlé – oracle du Seigneur Dieu.

06 J’enverrai un feu dans Magog et chez les habitants des îles qui sont en sécurité. Alors ils sauront que Je suis le Seigneur.

07 Mon saint nom, je le ferai connaître au milieu de mon peuple Israël, et je ne laisserai plus profaner mon saint nom. Alors les nations sauront que Je suis le Seigneur, saint en Israël.

08 Voici, cela vient, c’est fait – oracle du Seigneur Dieu. C’est le jour dont j’ai parlé.

09 Les habitants des villes d’Israël sortiront et feront du feu ; ils alimenteront un brasier avec le matériel de guerre : petits et grands boucliers, arcs et flèches, javelots et lances ; de quoi faire du feu pendant sept ans.

10 Ils n’auront pas à ramasser de bois dans la campagne, ni à abattre des arbres dans les forêts, car c’est avec ce matériel de guerre qu’ils feront du feu. Ils dépouilleront de leur butin ceux qui les ont dépouillés, ils pilleront ceux qui les ont pillés – oracle du Seigneur Dieu.

11 Alors, en ce jour, je fixerai là-bas un lieu pour Gog, un tombeau en Israël, la vallée des Passants, à l’est de la mer – qui se termine en cul-de-sac pour les passants. On y enterrera Gog et toute sa multitude, et on l’appellera la Vallée de la Multitude de Gog.

12 La maison d’Israël les enterrera afin de purifier le pays : cela durera sept mois.

13 Tous les gens du pays les enterreront, ce qui leur vaudra de la renommée le jour où je me glorifierai – oracle du Seigneur Dieu.

14 Puis on mettra à part en permanence des hommes qui, passant dans le pays, enterreront, avec l’aide des passants, les morts restés sur la terre, afin de la purifier. Ils feront leur recherche au bout de sept mois.

15 Ceux qui en sont chargés passeront dans le pays, et s’ils voient des ossements humains, ils mettront à côté d’eux un repère jusqu’à ce que les fossoyeurs les aient enterrés dans la Vallée de la Multitude de Gog.

16 Il y aura même une ville dont le nom sera Hamona (c’est-à-dire : Multitude). Et l’on aura purifié le pays.

17 Et toi, fils d’homme – ainsi parle le Seigneur Dieu –, dis aux oiseaux et à tout ce qui vole, à toutes les bêtes sauvages : Rassemblez-vous, venez, réunissez-vous de toutes parts en vue du sacrifice que je vais offrir pour vous, un grand sacrifice, sur les montagnes d’Israël. Vous pourrez manger de la chair, boire du sang ;

18 manger la chair des héros, boire le sang des princes de la terre ; ils sont comme béliers, agneaux, boucs, taureaux, tous bêtes grasses du Bashane.

19 Vous mangerez de la graisse à satiété, vous boirez du sang jusqu’à l’ivresse : tel est le sacrifice que j’accomplirai pour vous.

20 À ma table, vous vous rassasierez de chevaux et de bêtes de trait, de héros et de guerriers – oracle du Seigneur Dieu.

21 Je mettrai ma gloire parmi les nations ; toutes les nations verront le jugement que j’aurai exécuté et la main que j’aurai posée sur elles.

22 Alors, depuis ce jour et à l’avenir, la maison d’Israël saura que Je suis le Seigneur son Dieu.

23 Et les nations sauront que la maison d’Israël est partie en exil à cause de son péché, parce qu’ils m’ont été infidèles. Alors je leur ai caché mon visage, je les ai livrés aux mains de leurs adversaires et ils sont tous tombés sous l’épée.

24 Je les ai traités selon leurs impuretés et leurs rébellions ; je leur ai caché mon visage.

25 Mais ainsi parle le Seigneur Dieu : Maintenant, je vais changer la destinée de Jacob ; je ferai miséricorde à toute la maison d’Israël et j’aurai un zèle jaloux pour mon saint nom.

26 Ils oublieront leur déshonneur et toutes les infidélités qu’ils ont commises envers moi lorsqu’ils habitaient en sécurité sur leur sol, sans personne pour les faire trembler.

27 Lorsque je les ferai revenir d’entre les peuples, je les regrouperai depuis les pays de leurs ennemis, et à travers eux je manifesterai ma sainteté aux yeux de nombreuses nations.

28 Alors ils sauront que Je suis le Seigneur leur Dieu, car, après les avoir déportés chez les nations, je les rassemblerai sur leur propre sol ; je ne laisserai aucun d’entre eux là-bas.

29 Je ne leur cacherai plus mon visage, parce que j’aurai répandu mon esprit sur la maison d’Israël – oracle du Seigneur Dieu. »


Lamentations 1,1-22

Posted in butin de guerre (trésor), colère de Dieu, déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), détresse (désespoir), diable (démons, serpent), Jérusalem (Sion), kénose (abaissement, cœur brisé), lamentation (deuil), nudité, nuit de l'esprit, parole de Dieu (vivante), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), pur et impur (souillure), purgatoire, temple (sanctuaire), vices (passions) with tags on 17 février 2014 by JL

Aleph

01 Comment ! La voilà donc assise, solitaire, la ville si populeuse, semblable à une veuve, la reine des nations, souveraine des peuples, devenue esclave ! Beth

02 Elle pleure, elle pleure dans la nuit, les larmes couvrent ses joues : personne pour la consoler parmi ceux qui l’aimaient ; ils l’ont trompée, tous ses amis, devenus ses ennemis. Guimel

03 Elle est déportée, Juda, misérable, durement asservie ; assise au milieu des nations, elle ne trouve pas de repos. Tous ses persécuteurs l’ont traquée jusque dans sa détresse. Daleth

04 Les routes de Sion sont en deuil, car personne ne vient à ses fêtes : toutes ses portes sont à l’abandon, ses prêtres gémissent, ses vierges s’affligent ; elle-même est dans l’amertume ! Hé

05 Ses adversaires la dominent, ses ennemis sont rassurés, car le Seigneur l’afflige pour ses fautes sans nombre ; ses petits enfants s’en vont, captifs devant l’adversaire. Waw

06 De la fille de Sion toute splendeur s’est retirée ; ses princes, comme des cerfs ne trouvant plus de pâturages, sont partis à bout de forces devant le persécuteur. Zaïn

07 Jérusalem se rappelle tous les plaisirs des jours d’autrefois, aux jours de misère et d’errance quand son peuple tombe aux mains de l’adversaire ; la voyant privée de secours, ses adversaires rient de sa ruine. Heth

08 Elle a péché, elle a péché, Jérusalem : elle n’est plus que souillure ; tous ceux qui la glorifiaient la méprisent voyant sa nudité ; elle aussi gémit et se détourne. Teth

09 Son impureté a taché sa robe ; elle n’avait pas imaginé une telle fin : elle est descendue au plus bas ; personne pour la consoler. « Vois, Seigneur, ma misère : l’ennemi a triomphé ! » Yod

10 L’adversaire a fait main basse sur tous ses trésors : oui, elle a vu les païens entrer dans son sanctuaire, alors que tu leur avais ordonné : « Vous n’entrerez pas dans mon assemblée. » Kaph

11 Son peuple tout entier gémit, en quête de pain ; il troque ses trésors contre de la nourriture, pour reprendre vie : « Vois, Seigneur, et regarde comme je suis méprisée ! » Lamed

12 « Ô vous tous qui passez sur le chemin, regardez et voyez s’il est une douleur pareille à la douleur que j’endure, celle dont le Seigneur m’afflige, le jour de sa brûlante colère ! » Mem

13 D’en haut il lance un feu dans mes os et les piétine ; il tend un filet sous mes pas, il me rejette en arrière ; il me livre à l’abandon, malade à longueur de jour. Noun

14 Il attache de sa main le joug de mes péchés ; ils sont entrelacés et posés sur mon cou : ma force en est brisée ; le Seigneur me livre à des mains qui m’empêchent de me relever. Samek

15 Le Seigneur a terrassé tous les vaillants au milieu de mon peuple ; il a convoqué contre moi un conseil pour écraser mes jeunes gens ; le Seigneur a foulé au pressoir la vierge, fille de Juda. Aïn

16 Voilà pourquoi je pleure, mes yeux, mes yeux fondent en larmes : il est loin de moi, le consolateur qui me rendrait la vie ; mes fils sont à l’abandon : l’ennemi était le plus fort ! Pé

17 Sion a tendu les mains : personne pour la consoler. Le Seigneur a donné des ordres contre Jacob aux adversaires qui l’entourent : Jérusalem au milieu d’eux n’est plus que souillure. Sadé

18 Le Seigneur, lui, est juste car je suis rebelle à sa parole. Écoutez donc, vous, tous les peuples, et voyez ma douleur : mes vierges et mes jeunes gens sont partis en captivité. Qoph

19 J’ai fait appel à mes amants : mais ils m’ont trahie. Mes prêtres et mes anciens expirent dans la ville, cherchant la nourriture pour reprendre vie. Resh

20 Vois, Seigneur, quelle est ma détresse : mes entrailles frémissent ; mon cœur en moi se retourne car j’ai persisté dans ma rébellion ; dehors, l’épée m’a privée d’enfants, dans la maison, c’est la mort. Shin

21 On m’entend gémir : personne pour me consoler. Tous mes ennemis entendent mon malheur : ils jubilent car c’est toi qui l’as fait. Tu amèneras le jour que tu as fixé : ils seront alors comme moi ! Taw

22 Que leur méchanceté éclate à tes yeux : traite-les donc comme tu m’as traitée pour toutes mes fautes : nombreux sont mes gémissements, malade est mon cœur !

Jérémie 52,1-34

Posted in butin de guerre (trésor), colère de Dieu, déportation (captif, exil), face de Dieu (visage), famine (sécheresse spirituelle), Jérusalem (Sion), maison (demeures) du Seigneur with tags on 17 février 2014 by JL

01 Sédécias avait vingt et un ans lorsqu’il devint roi, et il régna onze ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Hamoutal, fille de Jérémie ; elle était de Libna.

02 Il fit ce qui est mal aux yeux du Seigneur, tout comme avait fait Joakim.

03 C’est à cause de la colère du Seigneur qu’il en fut ainsi à Jérusalem et en Juda, jusqu’à ce qu’il les rejette loin de sa face. Mais Sédécias se révolta contre le roi de Babylone.

04 La neuvième année du règne de Sédécias, le dixième jour du dixième mois, Nabucodonosor, roi de Babylone, vint attaquer Jérusalem avec toute son armée. Les Chaldéens établirent leur camp devant la ville qu’ils entourèrent d’un retranchement.

05 La ville fut assiégée jusqu’à la onzième année du règne de Sédécias.

06 Le neuvième jour du quatrième mois, comme la famine était devenue terrible dans la ville et que les gens du pays n’avaient plus de pain,

07 une brèche fut ouverte dans le rempart de la ville. Mais tous les hommes de guerre prirent la fuite ; ils sortirent de la ville, la nuit, par la porte du double rempart, près du jardin du roi, dans la direction de la plaine du Jourdain, pendant que les Chaldéens cernaient la ville.

08 Les troupes chaldéennes poursuivirent le roi et le rattrapèrent dans la plaine de Jéricho ; toute son armée en débandade l’avait abandonné.

09 Les Chaldéens s’emparèrent du roi, ils le menèrent à Ribla, au pays de Hamath, auprès du roi de Babylone qui prononça la sentence contre lui.

10 Le roi de Babylone égorgea les fils de Sédécias, sous les yeux de leur père. De même, tous les princes de Juda, il les égorgea à Ribla.

11 Puis il creva les yeux de Sédécias et le fit attacher avec une double chaîne de bronze. Alors, le roi de Babylone l’emmena à Babylone où il le fit mettre en prison jusqu’au jour de sa mort.

12 Le dixième jour du cinquième mois, la dix-neuvième année du règne de Nabucodonosor, roi de Babylone, Nabouzardane, commandant de la garde, celui qui se tient en présence du roi de Babylone, fit son entrée à Jérusalem.

13 Il incendia la maison du Seigneur et la maison du roi ; il incendia toutes les maisons de Jérusalem – toutes les maisons des notables.

14 Toutes les troupes chaldéennes qui étaient avec lui abattirent tous les remparts de Jérusalem.

15 Nabouzardane déporta une partie du petit peuple, ceux qui étaient restés dans la ville, les déserteurs qui s’étaient ralliés au roi de Babylone, ainsi que le reste des artisans.

16 Il laissa seulement une partie du petit peuple de la campagne, pour avoir des vignerons et des laboureurs.

17 Les colonnes de bronze qui se trouvaient dans la maison du Seigneur, les bases et la Mer de bronze qui se trouvaient dans la maison du Seigneur, les Chaldéens les brisèrent et ils en emportèrent tout le bronze à Babylone.

18 Ils prirent également les vases, les pelles, les ciseaux, les bols pour l’aspersion, les gobelets et tous les objets de bronze qui servaient au culte.

19 Le commandant de la garde prit les récipients, les brûle-parfums, les bols pour l’aspersion, les chaudrons, les chandeliers, les gobelets et les timbales, tout ce qui était en or et tout ce qui était en argent.

20 Les deux colonnes, la Mer – qui était unique –, les douze bœufs en bronze qui étaient au-dessous, les bases que le roi Salomon avait faites pour la maison du Seigneur, tous ces objets étaient d’un poids de bronze qu’on ne pouvait évaluer.

21 Les colonnes avaient chacune dix-huit coudées de hauteur ; un cordon de douze coudées en faisait le tour. Chacune était creuse, d’une épaisseur de quatre doigts ;

22 elle était surmontée d’un chapiteau de bronze, et la hauteur du chapiteau était de cinq coudées. Il y avait un filet et des grenades tout autour du chapiteau. Le tout était en bronze. La deuxième colonne, avec ses grenades, était semblable à la première.

23 Il y avait quatre-vingt-seize grenades, en relief. Sur le filet tout autour, le total des grenades était de cent.

24 Le commandant de la garde prit Seraya, chef des prêtres, Sophonie, prêtre en second, et les trois gardiens du seuil.

25 Dans la ville, il prit un dignitaire, celui qui était préposé aux hommes de guerre, sept hommes parmi les familiers du roi qui furent trouvés dans la ville, puis le secrétaire du chef de l’armée, chargé d’enrôler les gens du pays, et soixante hommes parmi les gens du pays, qui se trouvaient au milieu de la ville.

26 Nabouzardane, commandant de la garde, les ayant pris, les amena au roi de Babylone, à Ribla.

27 Le roi de Babylone les frappa et les mit à mort, à Ribla, au pays de Hamath. Et Juda fut déporté loin de sa terre.

28 Voici le nombre des gens que Nabucodonosor déporta la septième année : 3 023 Judéens ;

29 la dix-huitième année de Nabucodonosor : 832 personnes de Jérusalem ;

30 la vingt-troisième année de Nabucodonosor, Nabouzardane, commandant de la garde, déporta 745 Judéens. Au total : 4 600 personnes.

31 La trente-septième année de la déportation de Jékonias, roi de Juda, le douzième mois, le vingt-cinq du mois, Évil-Mérodak, roi de Babylone, l’année même où il devint roi, fit grâce à Jékonias, roi de Juda, et le fit sortir de prison.

32 Il lui parla avec bonté et lui accorda un rang plus élevé que celui des rois qui étaient avec lui à Babylone.

33 Il lui fit quitter ses vêtements de prisonnier, et Jékonias prit désormais ses repas en présence du roi, tous les jours de sa vie.

34 Sa subsistance fut assurée en permanence par le roi de Babylone, jour après jour, jusqu’au jour de sa mort, tous les jours de sa vie.

Jérémie 45,1-5

Posted in butin de guerre (trésor), nuit de l'esprit, prophétie (oracle), terre promise (terre sainte) with tags on 16 février 2014 by JL

01 Parole que le prophète Jérémie adressa à Baruc fils de Nériya, quand celui-ci écrivait sous la dictée de Jérémie ces paroles dans un livre, la quatrième année du règne de Joakim, fils de Josias, roi de Juda.

02 « Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël, à ton sujet, Baruc,

03 toi qui as dit : “Malheur à moi ! Le Seigneur ajoute le tourment à ma douleur ; je m’épuise à force de gémir, sans trouver de repos.”

04 Voici ce que tu diras à Baruc : Ainsi parle le Seigneur : Ce que j’ai bâti, je vais le démolir ; ce que j’ai planté, je vais l’arracher, c’est-à-dire tout ce pays.

05 Et toi, tu demandes pour toi de grandes choses ! Ne demande rien, car je vais faire venir le malheur sur tout être de chair – oracle du Seigneur –, mais en tous lieux où tu iras, comme part de butin, je t’accorderai la vie sauve. »

Jérémie 28,1-17

Posted in butin de guerre (trésor), déportation (captif, exil), faux prêtre et faux prophète, mensonge, révolte (trahison, nuque raide) with tags on 15 février 2014 by JL

01 Cette année-là, au début du règne de Sédécias, roi de Juda, la quatrième année, au cinquième mois, le prophète Ananie, fils d’Azzour, originaire de Gabaon, me dit dans la maison du Seigneur, en présence des prêtres et de tout le peuple :

02 « Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : J’ai brisé le joug du roi de Babylone !

03 Dans deux ans, jour pour jour, je ferai revenir en ce lieu tous les objets de la maison du Seigneur que Nabucodonosor, roi de Babylone, a enlevés pour les emporter à Babylone.

04 Je ramènerai ici Jékonias, fils de Joakim, roi de Juda, avec tous les déportés de Juda qui sont partis à Babylone – oracle du Seigneur –, car je vais briser le joug du roi de Babylone ! »

05 Le prophète Jérémie répondit au prophète Ananie en présence des prêtres et de tout le peuple, qui se tenaient dans la maison du Seigneur.

06 Il lui dit : « Amen ! Que le Seigneur agisse ainsi, que le Seigneur accomplisse ta prophétie : qu’il fasse revenir de Babylone les objets de la maison du Seigneur et tous les déportés.

07 Cependant, écoute bien cette parole que je vais te faire entendre, à toi et à tout le peuple :

08 Les prophètes qui nous ont précédés, toi et moi, depuis bien longtemps, ont prophétisé contre de nombreux pays et de grands royaumes la guerre, le malheur et la peste.

09 Le prophète qui annonce la paix n’est reconnu comme prophète vraiment envoyé par le Seigneur, que si sa parole s’accomplit. »

10 Alors le prophète Ananie enleva le joug que le prophète Jérémie s’étais mis sur la nuque, et il le brisa.

11 Et Ananie déclara en présence de tout le peuple : « Ainsi parle le Seigneur : De la même manière, dans deux ans, jour pour jour, je briserai le joug de Nabucodonosor, roi de Babylone, pour en délivrer toutes les nations. » Alors le prophète Jérémie alla son chemin.

12 La parole du Seigneur fut adressée à Jérémie après que le prophète Ananie eut brisé le joug qui était sur sa nuque.

13 « Va dire à Ananie : Ainsi parle le Seigneur : Tu as brisé un joug de bois, mais à sa place tu feras un joug de fer.

14 Car ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : C’est un joug de fer que je mets sur la nuque de toutes ces nations, pour qu’elles servent Nabucodonosor, roi de Babylone. Et elles le serviront. Je lui ai donné même les bêtes sauvages. »

15 Le prophète Jérémie dit alors au prophète Ananie : « Écoute bien, Ananie : le Seigneur ne t’a pas envoyé, et toi, tu rassures ce peuple par un mensonge.

16 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Je te renvoie de la surface de la terre ; tu mourras cette année, car c’est la révolte que tu as prêchée contre le Seigneur. »

17 Le prophète Ananie mourut cette même année, au septième mois.