Archive for the buter (pierre d’achoppement) Category

Malachie 2,1-17

Posted in abomination, alliance, autel (ou Dieu descend pour bénir), bonté divine (amour de Dieu), buter (pierre d’achoppement), calomnie, médisance (langue), chemin (voie du Seigneur), crainte de Dieu, créateur (création), droiture, ecouter (voix du Seigneur), fécondité (prospérité, postérité), Jérusalem (Sion), justice (justification, juste), loi, mal (méchanceté), malédiction, mariage, offrande (prémisse et autres), paix, Père et Fils, péché (faute), prêtre ordre Levi (sacerdoce), sainteté (saint), vérité, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 7 mars 2014 by JL

01 Maintenant, prêtres, à vous cet avertissement :

02 Si vous n’écoutez pas, si vous ne prenez pas à cœur de glorifier mon nom – dit le Seigneur de l’univers –, j’enverrai sur vous la malédiction, je maudirai les bénédictions que vous prononcerez. Oui, je les maudis, car aucun de vous ne prend rien à cœur.

03 Voici : je vais menacer votre descendance. Je vous jetterai du fumier à la figure, le fumier qui provient de vos fêtes ; on vous enlèvera avec lui.

04 Vous saurez alors que je vous ai adressé cet avertissement, pour que subsiste mon alliance avec mon serviteur Lévi, – dit le Seigneur de l’univers.

05 Mon alliance avec lui était vie et paix, je les lui accordais, ainsi que la crainte, et il me craignait. Devant mon nom, il restait saisi.

06 La loi de vérité était dans sa bouche, et rien de mal ne se trouvait sur ses lèvres. Dans la paix et la droiture, il marchait avec moi ; nombreux furent ceux qu’il ramena de la faute.

07 En effet, les lèvres du prêtre gardent la connaissance de la Loi, et l’on recherche l’instruction de sa bouche, car il est le messager du Seigneur de l’univers.

08 Mais vous vous êtes écartés de la route, vous avez fait de la Loi une occasion de chute pour la multitude, vous avez détruit mon alliance avec mon serviteur Lévi, – dit le Seigneur de l’univers.

09 À mon tour je vous ai méprisés, abaissés devant tout le peuple, puisque vous n’avez pas gardé mes chemins, mais agi avec partialité dans l’application de la Loi.

10 Et nous, n’avons-nous pas tous un seul Père ? N’est-ce pas un seul Dieu qui nous a créés ? Pourquoi nous trahir les uns les autres, profanant ainsi l’Alliance de nos pères ?

11 Juda a trahi. Une abomination a été commise en Israël et à Jérusalem. Oui, Juda a profané ce qui est saint, ce qui est aimé du Seigneur : il a épousé la fille d’un dieu étranger.

12 Le Seigneur retranchera l’homme qui agit ainsi, celui qui en est le témoin, celui qui s’en fait l’écho depuis les tentes de Jacob et qui présente une offrande au Seigneur de l’univers.

13 Et encore, une deuxième chose que vous faites : couvrir de larmes, de pleurs et de gémissements l’autel du Seigneur, car il ne fait plus attention à l’offrande et ne désire plus recevoir ce qui vient de vos mains.

14 Et vous dites : « Pourquoi cela ? » – C’est que le Seigneur a été témoin entre toi et la femme de ta jeunesse : tu l’as trahie, elle, ta compagne, la femme de ton alliance.

15 Un seul n’a-t-il pas fait la chair, et le souffle de vie qui est en elle ? Et que recherche-t-il ? Une descendance divine. Vous prendrez garde à votre souffle de vie : que nul ne trahisse la femme de sa jeunesse.

16 Car je hais la répudiation, – dit le Seigneur, Dieu d’Israël –, et celui qui se couvre d’un vêtement de violence, – dit le Seigneur de l’univers. Vous prendrez garde à votre souffle de vie et vous ne trahirez pas.

17 Vous fatiguez le Seigneur par vos discours, et vous dites : « En quoi l’avons-nous fatigué ? » – C’est lorsque vous dites : « Quiconque fait le mal est bon aux yeux du Seigneur, en de tels hommes il prend plaisir », – et encore : « Où est le Dieu de justice ? »

 

Nahum 3,1-19

Posted in adultère (luxure, prostitution), attributs et noms divins, buter (pierre d’achoppement), malédiction, nudité, prophétie (oracle), purgatoire, sang with tags on 5 mars 2014 by JL

01 Malheur à la ville sanguinaire toute de mensonge, pleine de rapines, et qui ne lâche jamais sa proie.

02 Écoutez ! Claquements des fouets, fracas des roues, galop des chevaux, roulement des chars !

03 Cavaliers qui chargent, épées qui flamboient, lances qui étincellent ! Innombrables blessés, accumulation de morts, cadavres à perte de vue ! On bute sur les cadavres !

04 Voilà pour les prostitutions sans nombre de la Prostituée, belle et pleine de charme, maîtresse en sortilèges, prenant des nations dans ses filets par ses prostitutions, et des peuples par ses sortilèges !

05 Maintenant je m’adresse à toi – oracle du Seigneur de l’univers – : je vais relever ta robe jusqu’à ton visage, j’exhiberai ta nudité devant les nations, devant les royaumes ton infamie.

06 Je vais jeter sur toi des choses horribles, te déshonorer, te donner en spectacle.

07 Tous ceux qui te verront s’enfuiront en disant : « Ninive est dévastée ! Qui la plaindra ? » Où donc te trouver des consolateurs ?

08 Vaudrais-tu mieux que la ville de No-Amone, située le long du Nil, entourée d’eau, avec pour avant-mur la mer, et la mer encore pour rempart ?

09 L’Éthiopie et l’Égypte étaient sa force, une force sans limite. Pouth et les Libyens lui portaient assistance.

10 Or elle a été condamnée à l’exil, elle est partie en captivité : ses petits enfants eux-mêmes ont été massacrés à tous les carrefours. Ses notables, on les a tirés au sort, et tous ses grands ont été chargés de chaînes.

11 Toi aussi, tu seras ivre, complètement hébétée. Toi aussi, tu chercheras un refuge loin de l’ennemi.

12 Tes places fortes sont toutes comme des figuiers chargés de fruits précoces : on les secoue, les figues tombent dans la bouche de qui les mange.

13 Regarde les troupes qui sont dans tes murs, ce sont de vraies femmelettes. Les portes de ton pays s’ouvrent toutes grandes à l’ennemi ; le feu a dévoré tes verrous.

14 Puise de l’eau en prévision du siège, consolide tes places fortes. Va dans la boue, foule l’argile, saisis le moule à briques.

15 Là, le feu te dévorera, l’épée te supprimera, comme dévorent les criquets. Pullule comme les criquets, pullule comme les sauterelles !

16 Tu as multiplié tes marchands plus que les étoiles du ciel, les criquets déploient leurs ailes, ils s’envolent.

17 Tes gardes sont comme des sauterelles, tes recruteurs comme un essaim d’insectes. Ils campent sur les murs par un jour de froid ; vienne le soleil, ils s’envolent, et nul ne sait où ils se trouvent. Mais où sont-ils ?

18 Tes bergers sommeillent, ô roi d’Assour, tes capitaines sont endormis, tes troupes sont dispersées sur les montagnes, et nul ne les rassemble.

19 À ta blessure, pas de remède, ta plaie est incurable ! Tous ceux qui apprennent de tes nouvelles applaudissent des deux mains à ton sujet. Car ta cruauté, sur qui n’a-t-elle pas passé, et repassé ?

Nabum 2,1-14

Posted in allégorie et référence christique, buter (pierre d’achoppement), diable (démons, serpent), jour du Seigneur (déluge), paix, passage de la mort, prophétie (oracle) with tags on 5 mars 2014 by JL

01 Voici sur les montagnes les pas du messager qui annonce la paix. Célèbre tes fêtes, ô Juda, accomplis tes vœux, car le Mauvais ne recommencera plus à passer sur toi : il a été entièrement anéanti.

02 Et voici contre toi ceux qui veulent te détruire. Monte la garde au rempart, surveille la route, ceinture-toi les reins, rassemble toutes tes forces.

03 Le Seigneur revient. Avec lui, la splendeur de Jacob comme celle d’Israël, alors que les pillards les avaient pillés et avaient ravagé leurs vignobles.

04 Le bouclier de ses guerriers rougeoie, ses soldats sont vêtus d’écarlate. Les chars flamboient de tous leurs aciers quand ils montent en ligne, et les coursiers s’agitent.

05 Dans les rues, les chars foncent avec furie, ils se précipitent vers les places ; à les voir, on dirait des torches, comme des éclairs, ils zigzaguent.

06 On fait appel aux troupes d’élite ; dans leur course elles trébuchent, elles se hâtent vers le rempart. On met en place le bouclier de protection.

07 Les portes qui donnent sur le Fleuve s’ouvrent, le palais vacille et s’effondre.

08 La Princesse est déportée ; ses servantes sont emmenées, elles gémissent comme des colombes, elles se frappent la poitrine.

09 Ninive est comme un réservoir dont les eaux s’échappent. « Arrêtez, arrêtez ! » Mais nul ne se retourne.

10 Pillez l’argent ! Pillez l’or ! C’est un trésor inépuisable, une richesse inimaginable d’objets précieux !

11 Pillage, saccage, ravage ! Le cœur fond, les genoux flageolent. Tremblement des reins ! Tous les visages changent de couleur.

12 Où est le repaire des lions, l’antre des lionceaux ? La lionne restait là quand partait le lion, et nul n’inquiétait les lionceaux.

13 Pour ses petits, le lion déchirait ; pour ses lionnes, il étranglait ; il remplissait de proies ses tanières, et de viande déchirée ses antres.

14 Maintenant je m’adresse à toi, Ninive – oracle du Seigneur de l’univers – : Je ferai flamber tes chars et les réduirai en fumée ; tes lionceaux, l’épée les dévorera. Je supprimerai de la terre tes rapines, et l’on n’entendra plus la voix de tes messagers.

Osée 14,1-10

Posted in bonté divine (amour de Dieu), buter (pierre d’achoppement), chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), Dieu écoute, exauce, droiture, encens (odeur agréable à Dieu), fidélité (infidélité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), idolâtrie, pardon (miséricorde, pitié), péché (faute), porter du fruit, sacrifice pour les péchés (expiation), source d'eau vive (rosée, pluie), veuve, orphelin, indigent with tags on 1 mars 2014 by JL

01 Elle s’est rendue coupable, Samarie, car elle s’est rebellée contre son Dieu. Ils tomberont par l’épée, leurs nourrissons seront écrasés, et leurs femmes enceintes, éventrées.

02 Reviens, Israël, au Seigneur ton Dieu ; car tu t’es effondré par suite de tes fautes.

03 Revenez au Seigneur en lui présentant ces paroles : « Enlève toutes les fautes, et accepte ce qui est bon. Au lieu de taureaux, nous t’offrons en sacrifice les paroles de nos lèvres.

04 Puisque les Assyriens ne peuvent pas nous sauver, nous ne monterons plus sur des chevaux, et nous ne dirons plus à l’ouvrage de nos mains : “Tu es notre Dieu”, car de toi seul l’orphelin reçoit de la tendresse. »

05 Voici la réponse du Seigneur : Je les guérirai de leur infidélité, je les aimerai d’un amour gratuit, car ma colère s’est détournée d’Israël.

06 Je serai pour Israël comme la rosée, il fleurira comme le lis, il étendra ses racines comme les arbres du Liban.

07 Ses jeunes pousses vont grandir, sa parure sera comme celle de l’olivier, son parfum, comme celui de la forêt du Liban.

08 Ils reviendront s’asseoir à son ombre, ils feront revivre le froment, ils fleuriront comme la vigne, ils seront renommés comme le vin du Liban.

09 Éphraïm ! Peux-tu me confondre avec les idoles ? C’est moi qui te réponds et qui te regarde. Je suis comme le cyprès toujours vert, c’est moi qui te donne ton fruit.

10 Qui donc est assez sage pour comprendre ces choses, assez pénétrant pour les saisir ? Oui, les chemins du Seigneur sont droits : les justes y avancent, mais les pécheurs y trébuchent.

Osée 5,1-15

Posted in buter (pierre d’achoppement), châtiment, chercher Dieu, colère de Dieu, connaissance (intelligence de la foi), conversion (faire retour, repentir), désolation (dévastation, ruine), détresse (désespoir), face de Dieu (visage), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), héritage (de Dieu, le nôtre,partage), jour du Seigneur (déluge), jugement, maison (demeures) du Seigneur, peuple de Dieu (Israel, Juda), prêtre ordre Levi (sacerdoce), pur et impur (souillure), vanité (néant) with tags on 27 février 2014 by JL

01 Écoutez ceci, vous les prêtres ; sois attentive, maison d’Israël ; maison du roi, prête l’oreille ! Oui, le jugement est contre vous, car vous avez été un piège à Mispa, un filet tendu sur le Tabor.

02 Des infidèles ont creusé une fosse profonde, et moi, je serai pour eux tous un châtiment.

03 Moi, je connais Éphraïm, et Israël ne m’est pas caché. Oui, maintenant, tu t’es prostitué, Éphraïm, tu t’es souillé, Israël.

04 Leurs actions ne leur permettent pas de retourner vers leur Dieu, car un esprit de prostitution les habite, et ils ne connaissent pas le Seigneur.

05 L’orgueil d’Israël témoigne contre lui. Israël et Éphraïm trébuchent à cause de leur faute, et Juda, lui aussi, trébuche avec eux.

06 Avec leurs brebis et leurs bœufs, ils iront chercher le Seigneur, mais ils ne le trouveront pas : il s’est éloigné d’eux !

07 Ils ont trahi le Seigneur : ils ont engendré des bâtards ; maintenant la nouvelle lune va les dévorer, avec leur héritage.

08 Sonnez du cor à Guibéa, de la trompette à Rama ; poussez des cris à Beth-Awen, on te poursuit, Benjamin !

09 Éphraïm sera une ruine au jour du reproche ; j’annonce une chose certaine aux tribus d’Israël.

10 Les chefs de Juda sont comme des gens qui déplacent des bornes ; sur eux, je déverserai, comme des flots, ma colère.

11 Éphraïm est exploité, le droit est malmené, car on se plaît à poursuivre le néant.

12 Et moi, je serai comme un abcès pour Éphraïm, comme une carie pour la maison de Juda.

13 Éphraïm a vu sa maladie, et Juda, son ulcère ; Éphraïm est allé vers Assour, il a envoyé des messagers au Grand Roi ; mais lui ne peut vous guérir ni cicatriser votre ulcère.

14 Car moi, je serai comme un lion pour Éphraïm, comme un lionceau pour la maison de Juda. Oui, moi, je déchire et je m’en vais, j’emporte, et personne qui délivre.

15 Je m’en irai, je retournerai en ma demeure, jusqu’à ce qu’ils s’avouent coupables et recherchent ma face, et que dans leur détresse ils me cherchent.

Osée 4,1-19

Posted in adultère (luxure, prostitution), applanir les montagnes (collines), buter (pierre d’achoppement), connaissance (intelligence de la foi), ecouter (voix du Seigneur), faire mémoire (mémorial, solennité), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), idolâtrie, jugement, loi, mensonge, péché (faute), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), peuple de Dieu (Israel, Juda), prêtre ordre Levi (sacerdoce), sang, terre promise (terre sainte), vérité, vices (passions) with tags on 27 février 2014 by JL

01 Écoutez la parole du Seigneur, fils d’Israël, car le Seigneur est en procès avec les habitants du pays : il n’y a, dans le pays, ni vérité ni fidélité, ni connaissance de Dieu,

02 mais parjure et mensonge, assassinat et vol ; on commet l’adultère, on se déchire : le sang appelle le sang.

03 C’est pourquoi le pays est en deuil, tous ses habitants dépérissent, ainsi que les bêtes sauvages et les oiseaux du ciel ; même les poissons de la mer disparaissent.

04 Mais que nul n’accuse, que nul ne réprimande : Prêtre, c’est avec toi que je suis en procès !

05 Tu trébuches le jour, le prophète aussi trébuche avec toi la nuit ; je réduirai ta mère au silence,

06 et mon peuple, faute de connaissance, sera, lui aussi, réduit au silence. Puisque tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai et tu ne seras plus mon prêtre ; puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, à mon tour, j’oublierai tes fils.

07 Tous, tant qu’ils sont, ils ont péché contre moi : je vais changer leur gloire en infamie.

08 Ils se repaissent du péché de mon peuple et vers leur faute ils portent leur désir.

09 Il en sera du prêtre comme du peuple : je sévirai contre lui à cause de sa conduite et je lui revaudrai ses actions.

10 Ils se repaissent, et ne sont pas rassasiés, ils se prostituent, et ne s’accroissent pas, car ils ont cessé de respecter le Seigneur.

11 Prostitution, vin et vin nouveau emprisonnent le cœur.

12 Mon peuple consulte son idole de bois, c’est son bâton qui le renseigne ; car un esprit de prostitution l’égare : ils se sont prostitués, éloignés de leur Dieu.

13 Sur les sommets des montagnes, ils sacrifient, sur les collines, ils brûlent des offrandes, sous le chêne, le peuplier, le térébinthe, dont l’ombrage est agréable ! C’est pourquoi vos filles se prostituent et vos belles-filles sont adultères.

14 Je ne sévirai pas contre vos filles à cause de leurs prostitutions, ni contre vos belles-filles à cause de leurs adultères, puisqu’eux-mêmes vont à l’écart avec les prostituées et sacrifient avec les courtisanes sacrées. Un peuple qui ne comprend pas court à sa perte.

15 Si tu te prostitues, toi, Israël, que Juda ne se rende pas coupable ! N’allez donc pas à Guilgal, ne montez pas à Beth-Awen et ne jurez pas par la vie du Seigneur.

16 Puisqu’Israël a été rétif comme une vache rétive, le Seigneur le conduirait-il maintenant comme un agneau dans une vaste prairie ?

17 Éphraïm est l’allié des idoles : laisse-le !

18 Après les beuveries, c’est la prostitution ; ils préfèrent l’ignominie à leur gloire.

19 Le vent les enveloppera de ses ailes et ils rougiront de leurs sacrifices.

Ezéchiel 18,1-32

Posted in abomination, buter (pierre d’achoppement), charité (partage, aumône), commandements (préceptes, décrets), conversion (faire retour, repentir), droiture, faire mémoire (mémorial, solennité), fidélité (infidélité), idolâtrie, jugement, justice (justification, juste), mal (méchanceté), pauvre (faible), péché (faute), prophétie (oracle), pureté du coeur, rétribution (mérite), sang, vérité with tags on 20 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Qu’avez-vous donc, dans le pays d’Israël, à répéter ce proverbe : “Les pères mangent du raisin vert, et les dents des fils en sont irritées” ?

03 Par ma vie ! – oracle du Seigneur Dieu – vous n’aurez plus à répéter ce proverbe en Israël.

04 En effet, toutes les vies m’appartiennent, la vie du père aussi bien que celle du fils, elles m’appartiennent. Celui qui a péché, c’est lui qui mourra.

05 L’homme qui est juste, qui observe le droit et la justice,

06 qui ne va pas aux festins sur les montagnes, ne lève pas les yeux vers les idoles immondes de la maison d’Israël, ne rend pas impure la femme de son prochain, ne s’approche pas d’une femme en état de souillure ;

07 l’homme qui n’exploite personne, qui restitue ce qu’on lui a laissé en gage, ne commet pas de fraude, donne son pain à celui qui a faim et couvre d’un vêtement celui qui est nu ;

08 l’homme qui ne prête pas à intérêt, ne pratique pas l’usure, qui détourne sa main du mal, tranche équitablement entre deux adversaires,

09 qui marche selon mes décrets et observe mes ordonnances pour agir avec vérité : un tel homme est juste, c’est certain, il vivra, – oracle du Seigneur Dieu.

10 Mais si cet homme a un fils violent et sanguinaire, coupable d’une de ces fautes,

11 – alors que lui n’en a commis aucune – un fils qui, de plus, va aux festins sur les montagnes et rend impure la femme de son prochain,

12 qui exploite le pauvre et le malheureux, qui commet des fraudes, ne restitue pas un gage, lève les yeux vers les idoles immondes et se livre à l’abomination,

13 qui prête à intérêt et pratique l’usure, ce fils-là vivra-t-il ? Il ne vivra pas ; il s’est livré à toutes ces abominations : il sera mis à mort, et son sang, qu’il soit sur lui !

14 Mais voici : un homme a un fils qui voit tous les péchés qu’a commis son père, il les voit sans les imiter,

15 il ne va pas aux festins sur les montagnes, ne lève pas les yeux vers les idoles immondes de la maison d’Israël, ne rend pas impure la femme de son prochain,

16 il n’exploite personne, ne prend pas de gages, ne commet pas de fraude, donne son pain à celui qui a faim et couvre d’un vêtement celui qui est nu,

17 il détourne sa main du mal, ne prélève pas d’intérêt et ne pratique pas l’usure, il accomplit mes ordonnances et marche selon mes décrets. Ce fils ne mourra pas à cause des fautes de son père, c’est certain, il vivra.

18 Mais son père, s’il a pratiqué la violence, commis des fraudes et n’a pas bien agi au milieu de son peuple : il mourra en raison de sa faute.

19 Or vous dites : “Pourquoi le fils ne porte-t-il pas la faute de son père ?” Le fils a pratiqué le droit et la justice, il a observé tous mes décrets et les a pratiqués : c’est certain, il vivra.

20 Celui qui a péché, c’est lui qui mourra ! Le fils ne portera pas la faute de son père, ni le père, la faute de son fils : la justice sera la part du juste, la méchanceté, celle du méchant.

21 Mais le méchant, s’il se détourne de tous les péchés qu’il a commis, s’il observe tous mes décrets, s’il pratique le droit et la justice, c’est certain, il vivra, il ne mourra pas.

22 On ne se souviendra d’aucun des crimes qu’il a commis, il vivra à cause de la justice qu’il a pratiquée.

23 Prendrais-je donc plaisir à la mort du méchant – oracle du Seigneur Dieu –, et non pas plutôt à ce qu’il se détourne de sa conduite et qu’il vive ?

24 Mais le juste, s’il se détourne de sa justice et fait le mal en imitant toutes les abominations du méchant, il le ferait et il vivrait ? Toute la justice qu’il avait pratiquée, on ne s’en souviendra plus : à cause de son infidélité et de son péché, il mourra !

25 Et pourtant vous dites : “La conduite du Seigneur n’est pas la bonne”. Écoutez donc, fils d’Israël : est-ce ma conduite qui n’est pas la bonne ? N’est-ce pas plutôt la vôtre ?

26 Si le juste se détourne de sa justice, commet le mal, et meurt dans cet état, c’est à cause de son mal qu’il mourra.

27 Si le méchant se détourne de sa méchanceté pour pratiquer le droit et la justice, il sauvera sa vie.

28 Il a ouvert les yeux et s’est détourné de ses crimes. C’est certain, il vivra, il ne mourra pas.

29 Et pourtant la maison d’Israël répète : “La conduite du Seigneur est étrange”. Est-ce ma conduite qui est étrange, maison d’Israël ? N’est-ce pas votre conduite qui est étrange ?

30 C’est pourquoi – oracle du Seigneur Dieu – je vous jugerai chacun selon sa conduite, maison d’Israël. Retournez-vous ! Détournez-vous de vos crimes, et vous ne trébucherez plus dans la faute.

31 Rejetez tous les crimes que vous avez commis, faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. Pourquoi vouloir mourir, maison d’Israël ?

32 Je ne prends plaisir à la mort de personne, – oracle du Seigneur Dieu – : convertissez-vous, et vous vivrez. »

Ezéchiel 14,1-23

Posted in abomination, buter (pierre d’achoppement), consolation (solidarité), conversion (faire retour, repentir), expiation (prendre la faute), fécondité (prospérité, postérité), idolâtrie, inhabitation (présence divine), Jérusalem (Sion), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), pur et impur (souillure), salut (rachat, rédemption), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 20 février 2014 by JL

01 Quelques-uns des anciens d’Israël vinrent me trouver et s’assirent devant moi.

02 La parole du Seigneur me fut adressée :

03 « Fils d’homme, ces gens-là ont exalté en leur cœur leurs idoles immondes ; ils placent devant eux ce qui les fait trébucher. Vais-je me laisser consulter par eux ?

04 Parle donc. Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Tout homme de la maison d’Israël qui exalte en son cœur ses idoles immondes, ou qui place devant lui ce qui le fait trébucher, s’il vient ensuite trouver le prophète, moi, le Seigneur, je lui répondrai en personne, d’après le nombre de ses idoles immondes,

05 afin de saisir au cœur la maison d’Israël ; à mon égard, tous sont devenus des étrangers à cause de leurs idoles immondes.

06 C’est pourquoi tu diras à la maison d’Israël : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Retournez-vous ! Détournez-vous de vos idoles immondes ; de toutes vos abominations détournez vos visages !

07 Soit un homme de la maison d’Israël, ou un immigré établi en Israël : il se sépare de moi, il exalte en son cœur ses idoles immondes, il place devant lui ce qui le fait trébucher et il vient demander au prophète de me consulter pour lui. Moi, le Seigneur, je lui répondrai en personne.

08 Je porterai mon regard sur cet homme, j’en ferai un exemple proverbial, je le retrancherai de mon peuple. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur.

09 Et le prophète, s’il se laisse séduire et prononce une parole, c’est moi, le Seigneur, qui l’aurai séduit ; j’étendrai la main contre lui et je le supprimerai du milieu de mon peuple Israël.

10 Ils porteront leur faute, la faute de celui qui consulte comme la faute du prophète,

11 pour que la maison d’Israël ne s’égare plus loin de moi et ne soit plus rendue impure par tous ses crimes. Alors ils seront mon peuple, et moi je serai leur Dieu – oracle du Seigneur Dieu. »

12 La parole du Seigneur me fut adressée :

13 « Fils d’homme, si un pays péchait contre moi en commettant l’infidélité, si j’étendais la main contre lui, détruisais sa réserve de pain, lui envoyais la famine, en retranchais hommes et bêtes,

14 et si dans ce pays il y avait ces trois hommes, Noé, Daniel et Job, alors eux, par leur justice, sauveraient leur vie – oracle du Seigneur Dieu.

15 Si je faisais passer des bêtes féroces dans ce pays pour le priver de ses enfants et qu’il devienne un lieu désolé où nul ne passe, à cause de ces bêtes,

16 si dans ce pays il y avait ces trois hommes, alors, par ma vie – oracle du Seigneur Dieu – ils ne pourraient sauver ni fils ni filles : eux seuls seraient sauvés, et le pays deviendrait un lieu désolé.

17 Ou bien, si je faisais venir l’épée contre ce pays, si je disais : “Que passe l’épée dans ce pays, qu’elle en retranche hommes et bêtes”,

18 et si dans ce pays il y avait ces trois hommes, alors, par ma vie – oracle du Seigneur Dieu – ils ne pourraient sauver ni fils ni filles : eux seuls seraient sauvés.

19 Ou bien, si j’envoyais la peste contre ce pays, si je déversais ma fureur contre lui pour en retrancher dans le sang hommes et bêtes,

20 et si dans ce pays il y avait Noé, Daniel et Job, alors, par ma vie – oracle du Seigneur Dieu – ils ne pourraient sauver aucun fils ni aucune fille, mais eux, par leur justice, sauveraient leur vie. »

21 Ainsi parle le Seigneur Dieu : « Même si j’ai envoyé mes quatre terribles châtiments, épée, famine, bêtes féroces et peste, contre Jérusalem pour en retrancher hommes et bêtes,

22 voilà qu’en elle subsiste un reste. On a fait sortir de la ville des fils et des filles ; les voici qui sortent vers vous. Vous pourrez voir leur conduite et leurs actes ; alors vous vous consolerez du malheur que j’ai fait venir sur Jérusalem, de tout ce que j’ai fait venir contre elle.

23 Ils vous consoleront, car vous verrez leur conduite et leurs actes. Alors vous saurez que ce n’est pas en vain que j’ai accompli tout ce que j’ai fait dans la ville – oracle du Seigneur Dieu. »

Ezéchiel 7,1-27

Posted in abomination, applanir les montagnes (collines), buter (pierre d’achoppement), colère de Dieu, désolation (dévastation, ruine), honte (humiliation), jugement, orgueil (se glorifier), paix, péché (faute), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), pur et impur (souillure), purgatoire, rétribution (mérite), richesse, Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 20 février 2014 by JL

01 La parole du Seigneur me fut adressée :

02 « Fils d’homme, tu diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu à la terre d’Israël : C’est la fin ! La fin arrive aux quatre coins du pays.

03 Maintenant, c’est la fin pour toi ; contre toi j’enverrai ma colère, je te jugerai selon ta conduite, je ferai retomber sur toi toutes tes abominations.

04 Pour toi, je n’aurai pas un regard de pitié, je n’épargnerai personne ; je ferai retomber sur toi ta conduite, et tes abominations resteront au milieu de toi. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur.

05 Ainsi parle le Seigneur Dieu : Malheur, le malheur unique, voici qu’il arrive !

06 La fin arrive, elle arrive, la fin ; elle s’éveille pour toi ; la voici qui arrive.

07 Le terme arrive pour toi qui habites le pays ; le temps arrive, le jour est proche. Panique, au lieu de joie, pour les montagnes !

08 Maintenant, d’ici peu, je vais déverser ma fureur contre toi ; j’irai jusqu’au bout de ma colère contre toi ; je te jugerai selon ta conduite et je ferai retomber sur toi toutes tes abominations.

09 Je n’aurai pas un regard de pitié, je n’épargnerai personne ; je ferai retomber sur toi ta conduite, et tes abominations resteront au milieu de toi. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur, celui qui frappe.

10 Voici le jour. Voici qu’il arrive, le terme, il se met en route. Le gourdin fleurit, l’arrogance bourgeonne.

11 La violence s’est dressée, le gourdin du crime. Il ne reste rien d’eux, rien de leurs débordements, rien de leur grondement ; plus de répit pour eux.

12 Le temps arrive, le jour est tout proche. Que l’acheteur ne se réjouisse pas, que le vendeur ne se désole pas ! Contre tout débordement, l’ardeur de la colère !

13 Celui qui vend ne reviendra plus à ses ventes, aussi longtemps qu’il vivra ; la vision sur les débordements ne reviendra plus. Chacun vivra dans sa faute, sans reprendre vigueur.

14 On sonnera de la trompette, tout sera prêt, et personne pour aller au combat. Contre tout débordement, l’ardeur de la colère !

15 Dans les rues, l’épée ; à la maison, peste et famine. Qui est aux champs mourra par l’épée ; qui est en ville, famine et peste le dévoreront.

16 Les rescapés s’échapperont ; ils iront vers les montagnes, tels les colombes des vallées, tous gémissant, chacun par sa faute.

17 Toutes les mains faibliront, tous les genoux fondront en eau.

18 Ils se revêtiront de toile à sac, un frisson les saisira. Sur tous les visages, la honte, toutes les têtes seront rasées.

19 Ils jetteront leur argent dans les rues, leur or sera pour eux une souillure. Leur argent ni leur or ne pourront les sauver au jour des fureurs du Seigneur. Leurs gosiers ne seront plus rassasiés, ils ne rempliront plus leur ventre. Argent et or les ont fait trébucher dans la faute.

20 Ils mettaient leur orgueil dans leur splendide parure, ils en ont fait leurs images abominables, leurs horreurs ; c’est pourquoi j’en ferai leur souillure.

21 Tout cela, je le livrerai au pillage entre les mains des étrangers, en butin, aux méchants du pays ; ils le profaneront.

22 Je détournerai d’eux mon visage, on profanera mon trésor. Des brigands y viendront et le profaneront.

23 Fabrique une chaîne : le pays est rempli de jugements sanguinaires, la ville est remplie de violence.

24 Je ferai venir les pires des nations, elles s’empareront des maisons. Je ferai cesser l’orgueil des puissants et leurs sanctuaires seront profanés.

25 L’angoisse arrive ; ils chercheront la paix : rien !

26 Il arrivera désastre sur désastre, mauvaise nouvelle sur mauvaise nouvelle ; ils quémanderont une vision au prophète ; l’instruction manquera au prêtre, le conseil, aux anciens.

27 Le roi portera le deuil, le prince se vêtira de désolation, les mains des gens du pays trembleront. J’agirai envers eux d’après leur conduite, je les jugerai selon leurs jugements. Alors ils sauront que Je suis le Seigneur. »

Ezéchiel 3,1-27

Posted in bénédiction, buter (pierre d’achoppement), déportation (captif, exil), dureté du coeur (impénitence), ecouter (voix du Seigneur), Esprit-Saint, gloire de Dieu, justice (justification, juste), mal (méchanceté), parole de Dieu (vivante), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), sang with tags on 20 février 2014 by JL

01 Le Seigneur me dit : « Fils d’homme, ce qui est devant toi, mange-le, mange ce rouleau ! Puis, va ! Parle à la maison d’Israël. »

02 J’ouvris la bouche, il me fit manger le rouleau

03 et il me dit : « Fils d’homme, remplis ton ventre, rassasie tes entrailles avec ce rouleau que je te donne. » Je le mangeai, et dans ma bouche il fut doux comme du miel.

04 Il me dit alors : « Debout, fils d’homme ! Va vers la maison d’Israël, et dis-lui mes paroles.

05 Ce n’est pas à un peuple au parler obscur et à la langue difficile que tu es envoyé, c’est à la maison d’Israël.

06 Ce n’est pas à des peuples nombreux, au parler obscur et à la langue difficile, dont tu ne comprendrais pas les paroles, que tu es envoyé – si je t’envoyais vers eux, ils t’écouteraient !

07 Mais la maison d’Israël ne voudra pas t’écouter, parce qu’ils ne veulent pas m’écouter. La maison d’Israël tout entière a le front endurci et le cœur obstiné.

08 Et voici que je rends ton visage aussi dur que leur visage, ton front aussi dur que leur front.

09 Comme un diamant plus dur que le roc, ainsi je rends ton front. Ne les crains pas, devant eux ne t’effraie pas – c’est une engeance de rebelles ! »

10 Puis il me dit : « Fils d’homme, toutes les paroles que je te dirai, reçois-les dans ton cœur, écoute de toutes tes oreilles.

11 Va, rends-toi vers les exilés, vers les fils de ton peuple, et tu leur parleras. Qu’ils écoutent ou qu’ils n’écoutent pas, tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu. »

12 Alors l’esprit me souleva et j’entendis derrière moi le bruit d’une grande clameur : « Bénie soit la gloire du Seigneur depuis son lieu ! »

13 Puis j’entendis le bruit que faisaient les ailes des Vivants, battant l’une contre l’autre, et le bruit des roues à côté d’eux, et le bruit d’une grande clameur.

14 Alors l’esprit me souleva, il me saisit ; j’allais, plein d’amertume et l’esprit enfiévré ; la main du Seigneur pesait durement sur moi.

15 J’arrivai à Tel-Aviv chez les exilés, chez ceux qui résident près du fleuve Kebar. J’y restai sept jours, frappé de stupeur, au milieu d’eux.

16 Au bout des sept jours, la parole du Seigneur me fut adressée :

17 « Fils d’homme, je fais de toi un guetteur pour la maison d’Israël. Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.

18 Si je dis au méchant : “Tu vas mourir”, et que tu ne l’avertis pas, si tu ne lui dis pas d’abandonner sa conduite mauvaise afin qu’il vive, lui, le méchant, mourra de son péché, mais à toi, je demanderai compte de son sang.

19 Au contraire, si tu avertis le méchant, et qu’il ne se détourne pas de sa méchanceté et de sa conduite mauvaise, lui mourra de son péché, mais toi, tu auras sauvé ta vie.

20 Si le juste se détourne de sa justice et fait le mal, je le ferai trébucher : il mourra. Parce que tu ne l’auras pas averti, il mourra de son péché, et l’on ne se souviendra plus de la justice qu’il avait pratiquée ; mais à toi je demanderai compte de son sang.

21 Au contraire, si tu avertis le juste de ne pas pécher, et qu’en effet il ne pèche pas, c’est certain, il vivra parce qu’il aura été averti, et toi, tu auras sauvé ta vie. »

22 La main du Seigneur se posa sur moi. Il me dit : « Lève-toi, sors dans la vallée ; là, je te parlerai. »

23 Je me levai et je sortis dans la vallée ; voici que la gloire du Seigneur se tenait là, pareille à la gloire que j’avais vue au bord du fleuve Kebar, et je tombai face contre terre.

24 Alors l’esprit vint en moi, il me fit tenir debout. Il me parla et me dit : « Va t’enfermer dans ta maison.

25 Fils d’homme, voici qu’on va te mettre des liens, des gens te ligoteront, et tu ne pourras plus sortir au milieu d’eux.

26 Je ferai coller ta langue à ton palais ; tu seras muet ; tu ne seras plus pour eux l’homme qui leur fait des reproches – c’est une engeance de rebelles !

27 Mais lorsque je te parlerai, j’ouvrirai ta bouche, et tu leur diras : “Ainsi parle le Seigneur Dieu. Celui qui écoute, qu’il écoute ; celui qui n’écoute pas, qu’il n’écoute pas. C’est une engeance de rebelles !”

Jérémie 31,1-40

Posted in alliance, attributs et noms divins, bonté divine (amour de Dieu), buter (pierre d’achoppement), cantique (chant de l'âme), chemin (voie du Seigneur), ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), consacré (consécration), consolation (solidarité), conversion (faire retour, repentir), déportation (captif, exil), désert (ascèse, dépouillement), détresse (désespoir), droiture, eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), fécondité (prospérité, postérité), fidélité (infidélité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), honte (humiliation), iles lointaines (nations éloignées), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), justice (justification, juste), lamentation (deuil), libération (délivrance, joug), loi, moissonner (semer, cultiver), pardon (miséricorde, pitié), pasteur, petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prière de louange, prophétie (oracle), pureté du coeur, révolte (trahison, nuque raide), restauration (rebâtir), sainteté (saint), salut (rachat, rédemption), source d'eau vive (rosée, pluie), terre promise (terre sainte), unité divine (union) with tags on 15 février 2014 by JL

01 En ce temps-là – oracle du Seigneur –, je serai le Dieu de toutes les familles d’Israël, et elles seront mon peuple.

02 Ainsi parle le Seigneur : Il a trouvé grâce dans le désert, le peuple qui a échappé au massacre ; Israël est en route vers Celui qui le fait reposer.

03 Depuis les lointains, le Seigneur m’est apparu : Je t’aime d’un amour éternel, aussi je te garde ma fidélité.

04 De nouveau je te bâtirai, et tu seras rebâtie, vierge d’Israël. De nouveau tu prendras tes tambourins de fête pour te mêler aux danses joyeuses.

05 De nouveau tu planteras des vignes dans les montagnes de Samarie, et ceux qui les planteront en goûteront le premier fruit.

06 Un jour viendra où les veilleurs crieront dans la montagne d’Éphraïm : « Debout, montons à Sion, vers le Seigneur notre Dieu ! »

07 Car ainsi parle le Seigneur : Poussez des cris de joie pour Jacob, acclamez la première des nations ! Faites résonner vos louanges et criez tous : « Seigneur, sauve ton peuple, le reste d’Israël ! »

08 Voici que je les fais revenir du pays du nord, que je les rassemble des confins de la terre ; parmi eux, tous ensemble, l’aveugle et le boiteux, la femme enceinte et la jeune accouchée : c’est une grande assemblée qui revient.

09 Ils avancent dans les pleurs et les supplications, je les mène, je les conduis vers les cours d’eau par un droit chemin où ils ne trébucheront pas. Car je suis un père pour Israël, Éphraïm est mon fils aîné.

10 Écoutez, nations, la parole du Seigneur ! Annoncez dans les îles lointaines : « Celui qui dispersa Israël le rassemble, il le garde, comme un berger son troupeau.

11 Le Seigneur a libéré Jacob, l’a racheté des mains d’un plus fort.

12 Ils viennent, criant de joie, sur les hauteurs de Sion : ils affluent vers les biens du Seigneur, le froment, le vin nouveau et l’huile fraîche, les génisses et les brebis du troupeau. Ils auront l’âme comme un jardin tout irrigué ; ils verront la fin de leur détresse.

13 La jeune fille se réjouit, elle danse ; jeunes gens, vieilles gens, tous ensemble ! Je change leur deuil en joie, les réjouis, les console après la peine.

14 Je nourris mes prêtres de festins ; mon peuple se rassasie de mes biens » – oracle du Seigneur.

15 Ainsi parle le Seigneur : Un cri s’élève dans Rama, une plainte et des pleurs d’amertume. C’est Rachel qui pleure ses fils ; elle refuse d’être consolée, car ses fils ne sont plus.

16 Ainsi parle le Seigneur : Retiens le cri de tes pleurs et les larmes de tes yeux. Car il y a un salaire pour ta peine, – oracle du Seigneur : ils reviendront du pays de l’ennemi.

17 Il y a un espoir pour ton avenir, – oracle du Seigneur : tes fils reviendront sur leur territoire.

18 J’entends bien Éphraïm se plaindre : « Tu m’as corrigé, et je suis corrigé, comme un jeune taureau non dressé. Fais-moi revenir, et je reviendrai, car c’est toi qui es le Seigneur mon Dieu.

19 Oui, je me repens après être revenu ; après avoir reconnu qui je suis, je me frappe la poitrine. Je rougis et je suis confus, car je porte la honte de ma jeunesse. »

20 Éphraïm n’est-il pas pour moi un fils précieux, n’est-il pas un enfant de délices, puisque son souvenir ne me quitte plus chaque fois que j’ai parlé de lui ? Voilà pourquoi, à cause de lui, mes entrailles frémissent ; oui, je lui ferai miséricorde – oracle du Seigneur.

21 Dresse pour toi des signaux, pose pour toi des jalons ; sois attentive à la route, au chemin sur lequel tu as marché ! Reviens, vierge d’Israël, reviens ici, vers tes villes !

22 Combien de temps, fille rebelle, vas-tu encore vagabonder ? Le Seigneur crée du nouveau dans le pays : la femme entourera l’homme !

23 Ainsi parle le Seigneur de l’univers, le Dieu d’Israël : On dira encore cette parole au pays de Juda et dans ses villes, quand je ramènerai leurs captifs : « Que le Seigneur te bénisse, demeure de justice, montagne de sainteté ! »

24 Là, habiteront ensemble les gens de Juda et de toutes ses villes, les laboureurs et les nomades.

25 Car je vais désaltérer l’âme qui défaille ; toute âme en détresse, je la comblerai.

26 Là-dessus, je me suis réveillé et j’ai compris. Que mon sommeil avait été agréable !

27 Voici venir des jours – oracle du Seigneur –, où j’ensemencerai la maison d’Israël et la maison de Juda d’une semence d’homme et d’une semence de bétail.

28 Et, de même que j’ai veillé sur eux pour arracher et renverser, pour démolir et détruire, pour provoquer le malheur, de même je veillerai sur eux pour bâtir et planter – oracle du Seigneur.

29 En ces jours-là, on ne dira plus : « Les pères ont mangé du raisin vert, et les dents des fils en sont irritées. »

30 Mais chacun mourra pour sa propre faute ; tout homme qui mangera du raisin vert, ses propres dents en seront irritées.

31 Voici venir des jours – oracle du Seigneur –, où je conclurai avec la maison d’Israël et avec la maison de Juda une alliance nouvelle.

32 Ce ne sera pas comme l’Alliance que j’ai conclue avec leurs pères, le jour où je les ai pris par la main pour les faire sortir du pays d’Égypte : mon alliance, c’est eux qui l’ont rompue, alors que moi, j’étais leur maître – oracle du Seigneur.

33 Mais voici quelle sera l’Alliance que je conclurai avec la maison d’Israël quand ces jours-là seront passés – oracle du Seigneur. Je mettrai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes ; je l’inscrirai sur leur cœur. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.

34 Ils n’auront plus à instruire chacun son compagnon, ni chacun son frère en disant : « Apprends à connaître le Seigneur ! » Car tous me connaîtront, des plus petits jusqu’aux plus grands – oracle du Seigneur. Je pardonnerai leurs fautes, je ne me rappellerai plus leurs péchés.

35 Ainsi parle le Seigneur, lui qui a fait le soleil pour éclairer pendant le jour, qui a établi les lois de la lune et des étoiles pour éclairer pendant la nuit, qui soulève la mer et fait mugir ses flots. Son nom est « Le Seigneur de l’univers ».

36 Si jamais ces lois disparaissent devant ma face – oracle du Seigneur –, alors la descendance d’Israël cessera, elle aussi, pour toujours d’être une nation devant ma face.

37 Ainsi parle le Seigneur : Si jamais on peut mesurer le ciel, là-haut, et sonder les fondations de la terre, en bas, alors moi aussi, je rejetterai toute la descendance d’Israël pour tout ce qu’elle aura fait – oracle du Seigneur.

38 Voici venir des jours – oracle du Seigneur – où la ville sera reconstruite pour le Seigneur, depuis la tour de Hananéel jusqu’à la porte de l’Angle.

39 On sortira de nouveau le cordeau à mesurer, pour le tendre sur la colline de Gareb ; ensuite, on le tournera vers Goa.

40 Et toute la vallée des cadavres et des cendres, tous les cimetières, jusqu’au torrent du Cédron, jusqu’à l’angle de la porte des Chevaux, à l’est, tout sera consacré au Seigneur. On n’arrachera plus, on ne démolira plus jamais.

Jérémie 20,1-18

Posted in buter (pierre d’achoppement), butin de guerre (trésor), calomnie, médisance (langue), cantique (chant de l'âme), déportation (captif, exil), diable (démons, serpent), enfer (géhenne, vallée du Cédron), eternité (vie éternel), honte (humiliation), libération (délivrance, joug), noces spirituelles, nuit de l'esprit, omniscience divine, parole de Dieu (vivante), pauvre (faible) with tags on 14 février 2014 by JL

01 Le prêtre Pashehour, fils d’Immer, responsable de l’ordre dans la maison du Seigneur, entendit ce que prophétisait Jérémie.

02 Alors Pashehour frappa le prophète Jérémie et le fit attacher au pilori qui est à la porte Haute de Benjamin, celle de la maison du Seigneur.

03 Le lendemain, comme Pashehour le faisait détacher du pilori, Jérémie lui dit : Le Seigneur ne t’appelle plus « Pashehour », mais « Épouvante-de-tous-côtés »

04 car, ainsi parle le Seigneur : Voici que je vais faire de toi un épouvantail, pour toi-même et tous tes amis. Ils tomberont sous l’épée de leurs ennemis : tu le verras de tes yeux. Je vais livrer tous les gens de Juda aux mains du roi de Babylone. Il les déportera à Babylone ; il les frappera de l’épée.

05 Je livrerai toutes les réserves de cette ville, tout le fruit de son labeur et tout ce qu’elle a de précieux. Je livrerai tous les trésors des rois de Juda aux mains de leurs ennemis qui les pilleront, les prendront et les emporteront à Babylone.

06 Toi, Pashehour, et tous les habitants de ta maison, vous partirez en captivité. Tu iras à Babylone ; là, tu mourras ; là, tu seras enterré, toi et tous tes amis auxquels tu as prophétisé le mensonge.

07 Seigneur, tu m’as séduit, et j’ai été séduit ; tu m’as saisi, et tu as réussi. À longueur de journée je suis exposé à la raillerie, tout le monde se moque de moi.

08 Chaque fois que j’ai à dire la parole, je dois crier, je dois proclamer : « Violence et dévastation ! » À longueur de journée, la parole du Seigneur attire sur moi l’insulte et la moquerie.

09 Je me disais : « Je ne penserai plus à lui, je ne parlerai plus en son nom. » Mais elle était comme un feu brûlant dans mon cœur, elle était enfermée dans mes os. Je m’épuisais à la maîtriser, sans y réussir.

10 J’entends les calomnies de la foule : « Dénoncez-le ! Allons le dénoncer, celui-là, l’Épouvante-de-tous-côtés. » Tous mes amis guettent mes faux pas, ils disent : « Peut-être se laissera-t-il séduire… Nous réussirons, et nous prendrons sur lui notre revanche ! »

11 Mais le Seigneur est avec moi, tel un guerrier redoutable : mes persécuteurs trébucheront, ils ne réussiront pas. Leur défaite les couvrira de honte, d’une confusion éternelle, inoubliable.

12 Seigneur de l’univers, toi qui scrutes l’homme juste, toi qui vois les reins et les cœurs, fais-moi voir la revanche que tu leur infligeras, car c’est à toi que j’ai remis ma cause.

13 Chantez le Seigneur, louez le Seigneur : il a délivré le malheureux de la main des méchants.

14 Maudit soit le jour où je suis né ! Le jour où ma mère m’a enfanté, qu’il ne soit pas béni !

15 Maudit soit l’homme qui annonça à mon père cette nouvelle qui le combla de joie : « Il t’est né un fils, un garçon ! »

16 Cet homme deviendra pareil aux villes que le Seigneur a renversées sans pitié. Il entendra la clameur au matin, et le cri de guerre en plein midi.

17 Maudit soit le jour qui ne m’a pas fait mourir dès le ventre : ma mère serait devenue mon tombeau, et son ventre me porterait toujours.

18 Pourquoi donc suis-je sorti du ventre ? Pour voir peine et tourments, et mes jours s’achever dans la honte ?

Jérémie 18,1-23

Posted in allégorie (analogie), buter (pierre d’achoppement), chemin (voie du Seigneur), colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), désolation (dévastation, ruine), Dieu écoute, exauce, dureté du coeur (impénitence), ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), face de Dieu (visage), famine (sécheresse spirituelle), fécondité (prospérité, postérité), idolâtrie, mal (méchanceté), omniscience divine, peuple de Dieu (Israel, Juda), prière d'intercession with tags on 14 février 2014 by JL

01 Parole du Seigneur adressée à Jérémie :

02 « Lève-toi, descends à la maison du potier ; là, je te ferai entendre mes paroles. »

03 Je descendis donc à la maison du potier. Il était en train de travailler sur son tour.

04 Le vase qu’il façonnait de sa main avec l’argile fut manqué. Alors il recommença, et il fit un autre vase, selon ce qu’il est bon de faire, aux yeux d’un potier.

05 Alors la parole du Seigneur me fut adressée :

06 « Maison d’Israël, est-ce que je ne pourrais pas vous traiter comme fait ce potier ? – oracle du Seigneur. Oui, comme l’argile est dans la main du potier, ainsi êtes-vous dans ma main, maison d’Israël !

07 Parfois, je parle d’arracher, de renverser et de détruire une nation ou un royaume.

08 Mais cette nation contre laquelle j’ai parlé se détourne du mal, alors je renonce au mal que j’avais projeté de lui faire.

09 Parfois, je parle de bâtir et de planter une nation ou un royaume.

10 Mais ils font ce qui est mal à mes yeux et ils n’écoutent pas ma voix ; alors je renonce au bien que j’avais décidé de leur faire.

11 Maintenant, parle donc aux gens de Juda et aux habitants de Jérusalem : Ainsi parle le Seigneur : Voici que moi, comme un potier, je façonne contre vous un malheur, je médite contre vous un projet. Revenez chacun de votre mauvais chemin ; rendez meilleurs vos chemins et vos actes !

12 Mais ils disent : Rien à faire ! Nous suivrons nos propres projets ; nous agirons chacun selon les penchants mauvais de son cœur endurci. »

13 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Interrogez donc les nations : Qui a entendu rien de pareil ? Elle a commis tant de choses monstrueuses, la vierge d’Israël !

14 Disparaît-elle du rocher, vers la campagne, la neige du Liban ? Peuvent-elles se tarir, les eaux toujours fraîches qui jaillissent des montagnes ?

15 Or mon peuple m’a oublié, aux vaines idoles ils brûlent de l’encens ; on les fait trébucher sur leurs chemins, sur leurs voies de toujours, pour les faire marcher sur des sentiers, sur des chemins non frayés,

16 et réduire leur pays en lieu désolé, en dérision pour toujours. Quiconque passera par là se désolera et hochera la tête.

17 Comme le vent d’est, je les disperserai face à l’ennemi ; je les verrai de dos et non de face, au jour de leur débâcle.

18 Mes ennemis ont dit : « Allons, montons un complot contre Jérémie. La loi ne va pas disparaître par manque de prêtre, ni le conseil, par manque de sage, ni la parole, par manque de prophète. Allons, attaquons-le par notre langue, ne faisons pas attention à toutes ses paroles. »

19 Mais toi, Seigneur, fais attention à moi, écoute ce que disent mes adversaires.

20 Comment peut-on rendre le mal pour le bien ? Ils ont creusé une fosse pour me perdre. Souviens-toi que je me suis tenu en ta présence pour te parler en leur faveur, pour détourner d’eux ta colère.

21 C’est pourquoi, livre leurs fils à la famine ; passe-les au fil de l’épée ! Que leurs femmes soient privées d’enfants et de maris ; que leurs hommes soient emportés par la mort, et leurs jeunes gens, frappés de l’épée à la guerre !

22 On entendra crier dans leurs maisons, quand soudain tu feras venir contre eux des bandits, car ils ont creusé une fosse pour me prendre, et dissimulé des pièges sous mes pas.

23 Mais toi, Seigneur, tu connais tout leur dessein de mort contre moi. Ne recouvre pas leur faute, et n’efface pas leur péché devant toi ! Fais-les trébucher en ta présence ; agis contre eux, au temps de ta colère !

Jérémie 13,1-27

Posted in adultère (luxure, prostitution), buter (pierre d’achoppement), déportation (captif, exil), dureté du coeur (impénitence), ecouter (voix du Seigneur), gloire de Dieu, honte (humiliation), humilité (humble), idolâtrie, Jérusalem (Sion), lumière (lampe), mal (méchanceté), mensonge, nudité, orgueil (se glorifier), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), pur et impur (souillure), shéol (hades, séjour des morts), ténèbre with tags on 14 février 2014 by JL

01 Ainsi m’a parlé le Seigneur : « Va, tu achèteras une ceinture de lin et tu la mettras sur tes reins. Évite de la tremper dans l’eau. »

02 Selon la parole du Seigneur, j’ai acheté une ceinture et je l’ai mise sur mes reins.

03 De nouveau, la parole du Seigneur me fut adressée :

04 « Avec la ceinture que tu as achetée et que tu portes sur les reins, lève-toi, va jusqu’à l’Euphrate, et là-bas cache-la dans la fente d’un rocher. »

05 Je suis donc allé la cacher près de l’Euphrate, comme le Seigneur me l’avait ordonné.

06 Longtemps après, le Seigneur m’a dit : « Lève-toi, va jusqu’à l’Euphrate, et reprends la ceinture que je t’ai ordonné de cacher là-bas. »

07 Je suis donc allé jusqu’à l’Euphrate, j’ai creusé, et j’ai repris la ceinture de l’endroit où je l’avais cachée. Et voici : la ceinture était pourrie, hors d’usage !

08 Alors la parole du Seigneur me fut adressée :

09 « Ainsi parle le Seigneur : Voilà comment je ferai pourrir l’immense orgueil de Juda et de Jérusalem.

10 Ce peuple mauvais, qui suit les penchants de son cœur endurci et qui marche à la suite d’autres dieux, pour les servir et se prosterner devant eux, il deviendra pareil à cette ceinture qui est hors d’usage.

11 En effet, de même qu’un homme s’attache une ceinture autour des reins, de même je m’étais attaché toute la maison d’Israël et toute la maison de Juda – oracle du Seigneur, pour qu’elles soient mon peuple, mon renom, ma louange et ma parure. Mais elles n’ont pas écouté ! »

12 Tu leur diras cette parole : « Ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël : Toute cruche peut être remplie de vin ». Ils te diront : « Ne savons-nous pas que toute cruche peut être remplie de vin ? »

13 Alors tu leur répondras : « Ainsi parle le Seigneur : Tous les habitants de ce pays, les rois qui siègent sur le trône de David, les prêtres, les prophètes et les habitants de Jérusalem, je vais les remplir d’ivresse.

14 Puis, je les briserai chacun contre son frère, les pères et les fils tous ensemble – oracle du Seigneur. Je serai sans pitié, sans merci, sans compassion pour les détruire. »

15 Écoutez ! Tendez l’oreille ! Ne vous pavanez pas, car le Seigneur parle.

16 Rendez gloire au Seigneur votre Dieu, avant qu’il ne fasse venir les ténèbres, avant que vos pieds ne s’entrechoquent dans les montagnes du crépuscule. Vous attendrez la lumière : il la changera en ombre de mort, la transformera en sombre nuée.

17 Si vous n’écoutez pas, mon âme pleurera en secret sur votre orgueil, mes yeux tout en pleurs ruisselleront de larmes, car le troupeau du Seigneur est emmené captif.

18 Dis au roi et à la reine mère : Abaissez-vous jusqu’à terre, car elle est tombée de votre tête, la couronne qui faisait votre splendeur !

19 Les villes du Néguev sont fermées, et personne qui les ouvre. Tout Juda a été déporté, entièrement déporté.

20 Lève les yeux et vois ceux qui viennent du nord ! Où est-il le troupeau qui te fut confié, les brebis de ta splendeur ?

21 Que diras-tu quand on t’imposera ceux que tu avais instruits, des disciples qui deviendront tes chefs ? Ne seras-tu pas saisie de douleurs, comme une femme qui accouche ?

22 Alors, si tu dis en ton cœur : « Pourquoi tout cela m’arrive-t-il ? » – C’est à cause de l’immensité de ta faute ; les pans de ta robe ont été retroussés, et tu as subi violence.

23 Un Éthiopien peut-il changer de peau, une panthère, changer de pelage ? Et vous pourriez faire le bien, vous, les habitués du mal ?

24 Je vous disperserai comme la paille qui s’en va au souffle du désert.

25 Tel sera ton sort, la part que je mesurerai pour toi, – oracle du Seigneur –, toi qui m’as oublié, pour faire confiance au mensonge.

26 Moi aussi, je relèverai les pans de ta robe sur ton visage, et ta honte sera vue.

27 Tes adultères, tes hennissements de plaisir, tes ignobles prostitutions, sur les collines, dans la campagne, tes horreurs, je les ai vues. Malheur à toi, Jérusalem, tu es impure ! Et pour combien de temps encore ?

Jérémie 8,1-23

Posted in abomination, buter (pierre d’achoppement), ciel (cieux), conversion (faire retour, repentir), honte (humiliation), idolâtrie, Jérusalem (Sion), kénose (abaissement, cœur brisé), loi, mal (méchanceté), mensonge, parole de Dieu (vivante), péché (faute), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prophétie (oracle), purgatoire, refuge (ville fortifié) with tags on 13 février 2014 by JL

01 En ce temps-là – oracle du Seigneur –, on fera sortir de leurs tombeaux les ossements des rois de Juda et les ossements de ses princes, les ossements des prêtres et les ossements des prophètes, les ossements des habitants de Jérusalem.

02 On les étalera devant le soleil, la lune et toute l’armée du ciel, qu’ils ont aimés, servis, suivis, consultés, et devant qui ils se sont prosternés. Ces ossements ne seront ni recueillis, ni enterrés : ils deviendront du fumier à la surface du sol.

03 Et la mort sera préférable à la vie pour les derniers survivants de cette engeance mauvaise, dans les derniers lieux où je les aurai chassés – oracle du Seigneur de l’univers.

04 Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur : Ceux qui tombent ne se relèvent-ils pas ? Celui qui se détourne ne retourne-t-il pas ?

05 Pourquoi Jérusalem, cette ville infidèle, s’est-elle détournée pour toujours ? Ils se cramponnent à ce qui est trompeur et refusent de retourner.

06 J’ai fait attention et j’ai entendu : ce qu’ils disent ne tient pas. Pas un qui regretterait sa méchanceté en disant : « Qu’ai-je fait ? » Tous, ils retournent à leur course, comme un cheval qui se rue à la guerre.

07 Même la cigogne, dans le ciel, connaît la saison de ses migrations ; la tourterelle, l’hirondelle et la grue respectent le temps de leur venue ; mais mon peuple ne connaît pas l’ordre fixé par le Seigneur.

08 Comment pouvez-vous dire : « Nous sommes sages, et la loi du Seigneur est avec nous », alors que le stylet mensonger des scribes l’a falsifiée ?

09 Les sages sont couverts de honte, consternés, pris au piège, pour avoir méprisé la parole du Seigneur ; quelle est donc leur sagesse ?

10 C’est pourquoi je donnerai leurs femmes à des étrangers et leurs champs à de nouveaux maîtres. Du plus petit jusqu’au plus grand, ils sont tous assoiffés de profits ; du prophète jusqu’au prêtre, ils s’adonnent tous au mensonge.

11 Ils traitent à la légère la blessure de la fille de mon peuple, en disant : « Paix ! La paix ! » alors qu’il n’y a pas de paix.

12 Par leurs abominations ils se couvrent de honte, mais ils n’éprouvent pas la moindre honte, ils ne savent plus rougir. Aussi tomberont-ils avec les autres, ils trébucheront au temps où ils seront visités, dit le Seigneur.

13 Avec eux, je vais en finir – oracle du Seigneur – : pas de raisins dans la vigne, pas de figues sur le figuier, le feuillage est flétri. Eux, je les donnerai aux passants.

14 Pourquoi restons-nous assis ? Rassemblez-vous ! Entrons dans les villes fortifiées ! Et là, faisons silence puisque le Seigneur notre Dieu nous réduit au silence ; il nous abreuve d’eaux empoisonnées, car nous avons péché contre lui.

15 Nous attendions la paix, et rien de bon ! le temps du remède, et voici l’épouvante !

16 Depuis Dane on entend le souffle des chevaux ; à leur hennissement, au bruit des puissants coursiers, toute la terre tremble. Ils arrivent, ils dévorent le pays et ce qu’il contient, la ville et ses habitants.

17 Oui, voici que je lâche parmi vous des serpents venimeux, contre lesquels il n’est pas de charmeur, et ils vous mordront – oracle du Seigneur.

18 Pas de remède pour mon chagrin, mon cœur gémit sur moi !

19 J’entends la plainte de la fille de mon peuple depuis un pays lointain : Le Seigneur n’est-il plus en Sion ? Son roi n’est-il plus en elle ? « Pourquoi m’ont-ils offensé avec leurs idoles, ces vanités étrangères ? »

20 La moisson est passée, l’été est fini, et nous, nous ne sommes pas sauvés !

21 Par la blessure de la fille de mon peuple, je suis blessé, je suis assombri, et la stupeur me saisit.

22 N’y a-t-il pas de baume en Galaad ? N’y a-t-il pas de médecin là-bas ? Pourquoi donc n’est-elle pas guérie, la fille de mon peuple ?

23 Qui changera ma tête en source d’eau et mes yeux en fontaine de larmes, pour que je pleure, jour et nuit, les victimes de la fille de mon peuple ?

Jérémie 6,1-30

Posted in abomination, attributs et noms divins, buter (pierre d’achoppement), calomnie, médisance (langue), chemin (voie du Seigneur), circoncision, colère de Dieu, déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), encens (odeur agréable à Dieu), honte (humiliation), Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), mensonge, mettre à l'épreuve (soumettre à la tentation), paix, parole de Dieu (vivante), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), révolte (trahison, nuque raide), sacrifice d'holocauste et communion with tags on 13 février 2014 by JL

01 Fils de Benjamin, cherchez refuge hors de Jérusalem ! Sonnez du cor à Teqoa, sur Beth-ha-Kérem, dressez un signal, car un malheur survient depuis le nord, un grand désastre.

02 La toute belle, la délicate, la fille de Sion, je l’ai réduite au silence.

03 Vers elle se dirigent des bergers et leurs troupeaux ; contre elle, tout autour, ils ont planté leurs tentes, et chacun fait brouter sa part.

04 Sanctifiez-vous pour lui faire la guerre. Debout ! Montons à l’assaut en plein midi. Malheur à nous, le jour décline et les ombres du soir s’allongent !

05 Debout ! Montons à l’assaut en pleine nuit, détruisons ses citadelles.

06 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : Coupez du bois, amoncelez un remblai contre Jérusalem, la ville qui sera punie ; tout en elle est oppression.

07 Comme une citerne garde son eau, elle garde sa malice. On entend chez elle violence et dévastation ; mes yeux ne voient que blessure et maladie.

08 Corrige-toi, Jérusalem, de peur que je me détache de toi, que je te réduise en lieu désolé, en terre inhabitée !

09 Ainsi parle le Seigneur de l’univers : On va grappiller à fond, comme la vigne, ce qui reste d’Israël. Que ta main repasse comme celle du vendangeur sur les sarments !

10 Devant qui parlerai-je, devant qui témoigner pour qu’ils entendent ? Voici que leur oreille est incirconcise : ils ne peuvent pas être attentifs. Voici que la parole du Seigneur est devenue pour eux une insulte : ils n’en veulent pas.

11 Je suis rempli de la colère du Seigneur et fatigué de la contenir ! Déverse-la tout à la fois sur le petit enfant dans la rue et sur le groupe des jeunes gens. Oui, l’homme et la femme seront pris, le vieillard et celui qui est comblé de jours.

12 Leurs maisons passeront à des étrangers, ainsi que leurs champs et leurs femmes, car j’étendrai la main contre les habitants du pays, – oracle du Seigneur.

13 Du plus petit jusqu’au plus grand, ils sont tous assoiffés de profits ; du prophète jusqu’au prêtre, ils s’adonnent tous au mensonge.

14 Ils traitent à la légère la blessure de mon peuple, en disant : « Paix ! La paix ! » alors qu’il n’y a pas de paix.

15 Par leurs abominations ils se couvrent de honte, mais ils n’éprouvent pas la moindre honte, ils ne savent même plus rougir. Aussi tomberont-ils avec les autres, ils trébucheront au temps où je les visiterai, dit le Seigneur.

16 Ainsi parle le Seigneur : Arrêtez-vous en chemin et voyez, interrogez les sentiers de toujours. Où donc est le chemin du bien ? Suivez-le, et trouvez pour vous-mêmes le repos. Mais ils disent : « Nous ne le suivrons pas ! »

17 J’ai suscité pour vous des guetteurs : « Faites attention au son du cor ! » Mais ils disent : « Nous ne ferons pas attention. »

18 C’est pourquoi, nations, écoutez ; et toi, assemblée du peuple, apprends ce qui va leur arriver.

19 Terre, écoute ! Voici que je fais venir sur ce peuple un malheur, le fruit de leurs projets, car ils n’ont pas fait attention à mes paroles, ils ont méprisé ma loi.

20 Que m’importe l’encens de Saba, ou les aromates d’une terre lointaine ? Vos holocaustes ne me plaisent pas, vos sacrifices ne me sont pas agréables.

21 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur : Voici que je place devant ce peuple des embûches sur lesquelles pères et fils trébucheront ensemble, le voisin et son ami périront.

22 Ainsi parle le Seigneur : Voici qu’un peuple arrive du pays du nord ; aux confins de la terre, s’éveille une grande nation.

23 Ils empoignent arc et javelot, ils sont cruels, sans aucune compassion ; leur voix gronde comme la mer. Sur des chevaux ils sont montés, rangés comme un seul homme pour la bataille, contre toi, fille de Sion.

24 Nous en avons entendu la rumeur ; nos mains faiblissent, l’angoisse nous saisit, comme les douleurs d’une femme qui accouche.

25 Ne sortez pas dans les champs, n’allez pas sur la route : l’épée de l’ennemi est là, de tous côtés c’est l’épouvante.

26 Ô fille de mon peuple, revêts-toi de sac et roule-toi dans la cendre ! Prends le deuil comme pour un fils unique : amertume et complainte ; car le dévastateur, soudain, arrive sur nous.

27 Je t’ai établi comme une forteresse, pour soumettre mon peuple à l’épreuve, afin que tu connaisses et éprouves sa conduite.

28 Ils sont tous des rebelles invétérés, des semeurs de calomnies, du bronze et du fer ; ce sont tous des destructeurs.

29 Le soufflet gronde, pour que le plomb soit éliminé par le feu. Mais c’est en vain que l’on s’efforce d’épurer, ce qui est mauvais ne se détache pas.

30 « Argent de rebut » : voilà comment on les appelle. Oui, le Seigneur les a mis au rebut.


Isaïe 62,1-12

Posted in allégorie (analogie), allégorie et référence christique, buter (pierre d’achoppement), chemin (voie du Seigneur), désolation (dévastation, ruine), droite du Seigneur, faire mémoire (mémorial, solennité), gloire de Dieu, grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), Jérusalem (Sion), justice (justification, juste), moissonner (semer, cultiver), noces spirituelles, prière de louange, remparts (murailles), salut (rachat, rédemption), sauveur (rédempteur), temple (sanctuaire) with tags on 12 février 2014 by JL

01 Pour la cause de Sion, je ne me tairai pas, et pour Jérusalem, je n’aurai de cesse que sa justice ne paraisse dans la clarté, et son salut comme une torche qui brûle.

02 Et les nations verront ta justice ; tous les rois verront ta gloire. On te nommera d’un nom nouveau que la bouche du Seigneur dictera.

03 Tu seras une couronne brillante dans la main du Seigneur, un diadème royal entre les doigts de ton Dieu.

04 On ne te dira plus : « Délaissée ! » À ton pays, nul ne dira : « Désolation ! » Toi, tu seras appelée « Ma Préférence », cette terre se nommera « L’Épousée ». Car le Seigneur t’a préférée, et cette terre deviendra « L’Épousée ».

05 Comme un jeune homme épouse une vierge, ton Bâtisseur t’épousera. Comme la jeune mariée fait la joie de son mari, tu seras la joie de ton Dieu.

06 Sur tes remparts, Jérusalem, j’ai placé des veilleurs ; ni de jour ni de nuit, jamais ils ne doivent se taire. Vous qui tenez en éveil la mémoire du Seigneur, ne prenez aucun repos !

07 Ne lui laissez aucun repos qu’il n’ait rendu Jérusalem inébranlable, qu’il ne l’ait faite louange pour la terre !

08 Le Seigneur l’a juré par sa droite et par son bras puissant : « Jamais plus je ne laisserai tes ennemis manger ton blé, jamais plus les étrangers ne boiront ton vin nouveau, fruit de ton labeur.

09 Ce sont les moissonneurs qui mangeront le blé : ils loueront le Seigneur ; ce sont les vendangeurs qui boiront le vin dans les cours de mon sanctuaire. »

10 Passez, passez les portes, préparez le chemin du peuple. Frayez, frayez la route, ôtez-en les pierres. Pour les peuples, dressez un étendard.

11 Voici que le Seigneur se fait entendre jusqu’aux extrémités de la terre : Dites à la fille de Sion : Voici ton Sauveur qui vient ; avec lui, le fruit de son travail, et devant lui, son ouvrage.

12 Eux seront appelés « Peuple-saint », « Rachetés-par-le-Seigneur », et toi, on t’appellera « La-Désirée », « La-Ville-qui-n’est-plus-délaissée ».

Isaïe 59,1-21

Posted in allégorie et référence christique, alliance, buter (pierre d’achoppement), calomnie, médisance (langue), chemin (voie du Seigneur), crainte de Dieu, Dieu écoute, exauce, droite du Seigneur, droiture, Esprit-Saint, eternité (vie éternel), face de Dieu (visage), gloire de Dieu, iles lointaines (nations éloignées), Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), justice (justification, juste), lumière (lampe), mal (méchanceté), paix, péché (faute), péché originel, prophétie (oracle), rétribution (mérite), révolte (trahison, nuque raide), salut (rachat, rédemption), sang, sauveur (rédempteur), ténèbre, vérité with tags on 12 février 2014 by JL

01 Non, le bras du Seigneur n’est pas trop court pour sauver, ni son oreille, trop dure pour entendre.

02 Mais ce sont vos crimes qui font la séparation entre vous et votre Dieu : vos péchés vous cachent son visage et l’empêchent de vous entendre.

03 Car vos mains sont souillées par le sang, vos doigts, par le crime ; vos lèvres ont proféré le mensonge, votre langue murmure la perfidie.

04 Nul ne porte plainte à juste titre, nul ne plaide de bonne foi. On s’appuie sur le néant, on dit des paroles creuses, on conçoit la peine, on enfante le méfait.

05 Ce sont des œufs de serpent qu’ils font éclore, et des toiles d’araignée qu’ils tissent. Qui mange de leurs œufs mourra ; que l’on en brise un, une vipère en sort !

06 De leurs toiles ne sera fait aucun vêtement : rien qui permette de s’en couvrir. Leurs œuvres sont des œuvres malfaisantes, leurs mains ne font que violence.

07 Ils courent au mal d’un pied rapide, ils ont hâte de verser le sang innocent. Leurs pensées sont des pensées malfaisantes ; sur leurs parcours, ravage et ruine !

08 Ils ne connaissent pas le chemin de la paix, sur leur passage ne se trouve pas le droit, ils rendent leurs sentiers tortueux. Qui prend ce chemin ne connaît pas la paix.

09 Voilà pourquoi le droit reste loin de nous, et pourquoi la justice n’arrive pas jusqu’à nous. Nous attendons la lumière, et voici les ténèbres ; la clarté, et nous marchons dans l’obscurité.

10 Nous tâtonnons comme des aveugles le long d’un mur, nous tâtonnons comme des gens qui ont perdu la vue. En plein midi nous trébuchons comme au crépuscule ; en pleine santé, nous voilà comme des morts.

11 Nous grognons tous comme des ours, nous gémissons sans trêve comme des colombes. Nous attendons le droit : il n’y en a pas ; le salut : il reste loin de nous !

12 Car nos révoltes se multiplient devant toi, nos péchés ont témoigné contre nous. Oui, notre révolte nous tient, et nos crimes, nous les connaissons :

13 se révolter, renier le Seigneur, abandonner notre Dieu, prêcher l’oppression, la rébellion, concevoir le mensonge et le ruminer dans son cœur.

14 Le jugement a été repoussé, la justice se tient à l’écart, car la vérité a trébuché sur la place, et la droiture ne peut y accéder.

15 La vérité est portée disparue ; qui se détourne du mal se fait dépouiller. Le Seigneur l’a vu, et c’est mal à ses yeux : il n’y a plus de droit.

16 Il a vu qu’il n’y avait personne, il s’est désolé que personne n’intervienne. Alors c’est son bras qui l’a sauvé, sa justice elle-même fut son appui.

17 Il a revêtu la justice comme cuirasse, et mis, sur sa tête, le casque du salut ; il a revêtu les vêtements de la vengeance, il s’est drapé de son ardeur jalouse comme d’un manteau.

18 Il rendra à chacun selon ses œuvres : fureur pour ses adversaires, représailles pour ses ennemis ; il rendra aux îles lointaines ce qui leur est dû.

19 Et l’on craindra depuis l’occident le nom du Seigneur, et depuis l’orient, sa gloire, car il viendra comme un cours d’eau encaissé, que précipite le souffle du Seigneur.

20 Alors il viendra en rédempteur pour Sion, pour ceux de Jacob revenus de leur révolte, – oracle du Seigneur.

21 Quant à moi, dit le Seigneur, voici mon alliance avec eux : Mon esprit qui repose sur toi et mes paroles que j’ai mises dans ta bouche ne quitteront plus ta bouche, ni celle de tes descendants, ni celle des descendants de tes descendants, – dit le Seigneur – dès maintenant et pour toujours.

 

Isaïe 40,1-31

Posted in allégorie et référence christique, applanir les montagnes (collines), buter (pierre d’achoppement), ciel (cieux), consolation (solidarité), courage (force), créateur (création), espérance, eternité (vie éternel), futilité de notre vie (fragilité), gloire de Dieu, idolâtrie, Jérusalem (Sion), parole de Dieu (vivante), pasteur, pauvre (faible), peuple de Dieu (Israel, Juda), puissance divine with tags on 8 février 2014 by JL

01 Consolez, consolez mon peuple, – dit votre Dieu –

02 parlez au cœur de Jérusalem. Proclamez que son service est accompli, que son crime est expié, qu’elle a reçu de la main du Seigneur le double pour toutes ses fautes.

03 Une voix proclame : « Dans le désert, préparez le chemin du Seigneur ; tracez droit, dans les terres arides, une route pour notre Dieu.

04 Que tout ravin soit comblé, toute montagne et toute colline abaissées ! que les escarpements se changent en plaine, et les sommets, en large vallée !

05 Alors se révélera la gloire du Seigneur, et tout être de chair verra que la bouche du Seigneur a parlé. »

06 Une voix dit : « Proclame ! » Et je dis : « Que vais-je proclamer ? » Toute chair est comme l’herbe, toute sa grâce, comme la fleur des champs :

07 l’herbe se dessèche et la fleur se fane quand passe sur elle le souffle du Seigneur. Oui, le peuple est comme l’herbe :

08 l’herbe se dessèche et la fleur se fane, mais la parole de notre Dieu demeure pour toujours.

09 Monte sur une haute montagne, toi qui portes la bonne nouvelle à Sion. Élève la voix avec force, toi qui portes la bonne nouvelle à Jérusalem. Élève la voix, ne crains pas. Dis aux villes de Juda : « Voici votre Dieu ! »

10 Voici le Seigneur Dieu ! Il vient avec puissance ; son bras lui soumet tout. Voici le fruit de son travail avec lui, et devant lui, son ouvrage.

11 Comme un berger, il fait paître son troupeau : son bras rassemble les agneaux, il les porte sur son cœur, il mène les brebis qui allaitent.

12 Qui a jaugé les eaux des mers dans le creux de sa main, et, de ses doigts, mesuré les cieux, évalué en boisseaux la poussière de la terre, pesé les montagnes au crochet et les collines sur la balance ?

13 Qui mesuré l’esprit du Seigneur ? Qui l’a conseillé pour l’instruire ?

14 De qui a-t-il pris conseil pour discerner, pour apprendre les chemins du jugement, pour acquérir le savoir et s’instruire des voies de l’intelligence ?

15 Voici les nations : elles sont pour lui comme une goutte au bord d’un seau, un grain de sable sur le plateau de la balance ! Voici les îles, comme une poussière qu’il soulève !

16 Le Liban ne pourrait suffire au feu, ni ses animaux, suffire à l’holocauste.

17 Toutes les nations, devant lui, sont comme rien, moins que vide et néant pour lui.

18 À qui pourriez-vous comparer Dieu, quelle forme lui donneriez-vous ?

19 L’idole, c’est un artisan qui l’a fondue ; un orfèvre plaque sur elle de l’or et fabrique pour elle des chaînettes d’argent.

20 Le pauvre, pour ses dévotions, choisit du bois imputrescible ; il cherche un artisan habile pour fixer une idole qui ne vacille pas.

21 Ne savez-vous pas, n’avez-vous pas entendu, ne vous a-t-on pas annoncé dès le commencement, n’avez-vous pas compris comment la terre a été fondée ?

22 Il habite au-dessus de la voûte qui couvre la terre dont les habitants semblent des sauterelles. Comme une toile, il a tendu les cieux, il les a dépliés comme une tente d’habitation.

23 Il a réduit à rien les grands, et à néant, les juges de la terre.

24 Pas même plantés, pas même semés, leur tige n’ayant pas même pris racine en terre, il souffle sur eux, les voilà qui se dessèchent, et le tourbillon les enlève comme de la paille.

25 À qui pourriez-vous me comparer, qui pourrait être mon égal ? – dit le Dieu Saint.

26 Levez les yeux et regardez : qui a créé tout cela ? Celui qui déploie toute l’armée des étoiles, et les appelle chacune par son nom. Si grande est sa force, et telle est sa puissance que pas une seule ne manque.

27 Jacob, pourquoi dis-tu, Israël, pourquoi affirmes-tu : « Mon chemin est caché au Seigneur, mon droit échappe à mon Dieu » ?

28 Tu ne le sais donc pas, tu ne l’as pas entendu ? Le Seigneur est le Dieu éternel, il crée jusqu’aux extrémités de la terre, il ne se fatigue pas, ne se lasse pas. Son intelligence est insondable.

29 Il rend des forces à l’homme fatigué, il augmente la vigueur de celui qui est faible.

30 Les garçons se fatiguent, se lassent, et les jeunes gens ne cessent de trébucher,

31 mais ceux qui mettent leur espérance dans le Seigneur trouvent des forces nouvelles ; ils déploient comme des ailes d’aigles, ils courent sans se lasser, ils marchent sans se fatiguer.

Isaïe 28,1-29

Posted in buter (pierre d’achoppement), droiture, eaux innombrables (négatives), foi (adhérance), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), Jérusalem (Sion), jugement, justice (justification, juste), mensonge, moissonner (semer, cultiver), passage de la mort, petit reste (rescapé), pierre d'angle, shéol (hades, séjour des morts), terre promise (terre sainte) on 6 février 2014 by JL

01 Malheur ! Samarie, insolente couronne des buveurs d’Éphraïm, fleur qui se fane, splendide parure, dominant une vallée plantureuse ! Vous êtes assommés par le vin !

02 Voici au service du Seigneur un homme fort et vigoureux, comme un orage de grêle, une tempête dévastatrice, un orage d’eaux puissantes, torrentielles : de sa main il va tout mettre à terre.

03 Elle sera foulée aux pieds, l’insolente couronne des buveurs d’Éphraïm.

04 La fleur qui se fane, splendide parure, dominant la vallée plantureuse, sera comme une figue précoce avant l’été : sitôt vue, sitôt cueillie, sitôt avalée.

05 Ce jour-là, le Seigneur de l’univers deviendra prestigieuse couronne, diadème de splendeur, pour le reste de son peuple ;

06 il deviendra esprit de jugement pour qui siège au jugement, et vaillance de ceux qui repoussent l’assaut devant la porte.

07 En voici d’autres que le vin égare, que la boisson forte fait divaguer : prêtre et prophète, la boisson les égare, ils sont troublés par le vin, ils divaguent sous l’effet de la boisson, s’égarent dans leurs visions et s’embrouillent dans leurs sentences.

08 Leurs tables sont couvertes d’infectes vomissures : plus un endroit propre.

09 Ils disent : « À qui veut-il faire la leçon ? À qui veut-il faire entendre le message ? À des enfants à peine sevrés, qui ne prennent plus le sein ?

10 Écoutez-le : “Fais-ci, fais-ça ; par-ci, par-là ; un peu ci, un peu là !” »

11 Eh bien, oui : c’est dans une langue ridicule, dans un jargon étrange, qu’il parlera à ce peuple.

12 Il leur avait dit : « C’est le repos ! Laissez l’accablé se reposer ! C’est le répit ! », mais ils n’ont pas voulu écouter.

13 Voici donc ce que leur dira le Seigneur : « Fais-ci, fais-ça ; par-ci, par-là ; un peu ci, un peu là ! », afin qu’en marchant ils trébuchent et tombent à la renverse, soient brisés, pris au piège et capturés.

14 C’est pourquoi, écoutez la parole du Seigneur, vous, les moqueurs, vous qui gouvernez ce peuple qui est à Jérusalem.

15 Vous dites : « Nous avons conclu une alliance avec la mort ; avec le séjour des morts nous avons fait un pacte ; quand passera le flot torrentiel, il ne nous atteindra pas ; car nous faisons du mensonge notre abri, dans la tromperie nous sommes cachés. »

16 Voilà pourquoi, ainsi parle le Seigneur Dieu : Moi, dans Sion, je pose une pierre, une pierre à toute épreuve, choisie pour être une pierre d’angle, une véritable pierre de fondement. Celui qui croit ne s’inquiétera pas.

17 Je prendrai le droit comme cordeau, et la justice comme fil à plomb. Mais la grêle balaiera l’abri de mensonge et les eaux submergeront le refuge caché.

18 Votre alliance avec la mort se rompra, votre pacte avec le séjour des morts ne tiendra pas. Quand passera le flot torrentiel, vous serez broyés.

19 Chaque fois qu’il passera, il vous prendra ; il passera matin après matin, et le jour et la nuit ; ne restera que l’épouvante d’en apprendre la nouvelle.

20 Car : « Trop court est le lit pour se coucher, et trop étroite, la couverture pour s’y blottir. »

21 Oui, comme sur le mont Peracim, le Seigneur se dressera ; comme dans la vallée de Gabaon, il frémira d’indignation, pour accomplir son œuvre, – étrange est son œuvre –, pour se mettre à son travail, – insolite est son travail.

22 Et maintenant, ne vous moquez pas de peur que vos liens ne se resserrent : c’est la destruction, j’ai entendu qu’elle a été décidée par le Seigneur, Dieu de l’univers, contre tout le pays.

23 Tendez l’oreille, écoutez ma voix ; soyez attentifs, écoutez ma parole :

24 pour semer, faut-il que, tout le jour, le laboureur laboure sa terre, la retourne et la herse ?

25 Ne va-t-il pas aplanir le sol, pour répandre la nigelle, jeter le cumin, semer en pleine terre le blé, l’orge, le millet, et l’épeautre en bordure ?

26 Son Dieu lui enseigne cette pratique ; il l’a instruit :

27 on n’écrase pas la nigelle au traîneau, la roue du chariot ne passe pas sur le cumin ; mais on bat la nigelle avec le fléau, et le cumin avec le bâton.

28 Va-t-on broyer le froment ? On ne l’écrase pas sans fin : on le foule sous les roues du chariot, mais il n’est pas broyé.

29 Même cela vient du Seigneur de l’univers : il conçoit des merveilles, il réussit de grandes choses.

Isaïe 8,1-23

Posted in buter (pierre d’achoppement), crainte de Dieu, désolation (dévastation, ruine), divination (incantation), eaux innombrables (négatives), espérance, face de Dieu (visage), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), Jérusalem (Sion), malédiction, passage de la mort, sainteté (saint), ténèbre with tags on 5 février 2014 by JL

01 Et le Seigneur me dit : « Prends une grande tablette ; écris dessus avec un simple stylet : Pour Maher-Shalal-Hash-Baz, (c’est-à-dire : Cours-au-butin-Vite-au-pillage). »

02 Je choisis des témoins dignes de foi, le prêtre Ourias et Zacharie, fils de Barakie.

03 Alors j’approchai la prophétesse, ma femme : elle devint enceinte et enfanta un fils. Et le Seigneur me dit : « Appelle-le : Maher-Shalal-Hash-Baz

04 car avant que l’enfant sache dire “papa” et “maman”, on aura porté chez le roi d’Assour les richesses de Damas et le butin de Samarie. »

05 Le Seigneur me parla encore une fois ; il me dit :

06 « Puisque ce peuple a dédaigné les eaux de Siloé qui s’écoulent paisiblement, puisqu’il perd courage devant Recine et le fils de Remalyahou,

07 eh bien ! voici que le Seigneur va faire monter contre eux les eaux puissantes et abondantes de l’Euphrate – c’est le roi d’Assour et toute sa gloire. Partout le fleuve sortira de son lit, il franchira toutes ses digues.

08 Il forcera l’entrée de Juda, il l’inondera, le submergera, montera jusqu’à son cou. Ses ailes déployées couvriront l’étendue de ton pays, ô Emmanuel (c’est-à-dire : Dieu-avec-nous).

09 Peuples, poussez le cri de guerre : vous tomberez ! Écoutez bien, tous les pays lointains : Armez-vous, vous tomberez ! Armez-vous, vous tomberez !

10 Dressez vos plans, ils s’effondreront ! Dites une parole, elle ne tiendra pas, car Dieu est avec nous. »

11 Ainsi m’a parlé le Seigneur lorsque sa main me saisissait et qu’il m’enjoignait de ne pas suivre le chemin de ce peuple. Il disait :

12 « Ne nommez pas “complot” tout ce que ce peuple nomme “complot” ; ce qu’il craint, ne le craignez pas, ne le redoutez pas.

13 C’est le Seigneur de l’univers que vous tiendrez pour saint ; c’est lui que vous craindrez, lui que vous redouterez.

14 Il deviendra un lieu saint, qui sera une pierre d’achoppement, un roc faisant trébucher les deux maisons d’Israël, piège et filet pour l’habitant de Jérusalem.

15 Beaucoup trébucheront, ils tomberont, se briseront, piégés et capturés. »

16 Conserve ce témoignage, appose un sceau sur cet enseignement pour mes disciples.

17 J’attends le Seigneur qui cache sa face à la maison de Jacob, j’espère en lui.

18 Moi et les enfants que le Seigneur m’a donnés, nous sommes des signes et des présages pour Israël de la part du Seigneur de l’univers qui habite le mont Sion.

19 On vous dira peut-être : « Consultez les devins et les nécromanciens, qui chuchotent et marmonnent ! Un peuple ne doit-il pas consulter ses dieux au sujet des vivants, et consulter aussi ses morts ? »

20 Non ! Revenez à l’enseignement et au témoignage. Malheur à qui ne s’en tient pas à cette parole : on ne pourra en conjurer la malédiction.

21 On traversera le pays, accablé, affamé, rendu furieux par la faim, on maudira son roi et son Dieu, on se tournera vers le ciel,

22 on regardera vers la terre : il n’y aura que détresse et ténèbres, nuit d’angoisse, obscurité inéluctable.

23 Pas la moindre lueur pour celui qui sera dans l’angoisse. Dans un premier temps, le Seigneur a couvert de honte le pays de Zabulon et le pays de Nephtali ; mais ensuite, il a couvert de gloire la route de la mer, le pays au-delà du Jourdain, et la Galilée des nations.

Isaïe 3,1-26

Posted in attributs et noms divins, buter (pierre d’achoppement), gloire de Dieu, Jérusalem (Sion), jour du Seigneur (déluge), jugement, justice (justification, juste), orgueil (se glorifier), pauvre (faible), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit with tags on 4 février 2014 by JL

01 Voici que le Maître et Seigneur de l’univers va retirer de Jérusalem et de Juda réserves et ressources, toute réserve de pain, toute réserve d’eau,

02 le héros et l’homme de guerre, le juge et le prophète, le devin et l’ancien,

03 l’officier, le notable, le conseiller, l’expert en magie, et le charmeur habile.

04 Je leur donne pour princes des gamins dont le caprice les gouvernera.

05 Les gens seront des tyrans les uns pour les autres, chacun pour son prochain ; le gamin s’en prendra à l’ancien, et le vaurien, au vénérable.

06 Un individu se saisira de son frère dans la maison paternelle, en disant : « Tu as un manteau : tu seras notre chef ! Ce pays en ruines, gouverne-le ! » ;

07 ce jour-là, l’autre répliquera : « Je ne suis pas un guérisseur ! Il n’y a, dans ma maison, ni pain ni manteau, ne me faites pas chef du peuple ! »

08 Oui, Jérusalem trébuche et Juda s’écroule, parce que leurs paroles et leurs actes envers le Seigneur sont des insultes au regard de sa gloire.

09 Leur partialité témoigne contre eux ; comme Sodome, ils étalent leur péché, ils n’en cachent rien. Hélas pour eux ! Ils font leur propre malheur.

10 Dites : « Qu’il est bon pour le juste de se nourrir du fruit de ses actes !

11 Quel malheur, hélas, pour le méchant d’être traité selon l’œuvre de ses mains ! »

12 Ô mon peuple ! Un nourrisson le tyrannise ! Des femmes le gouvernent ! Ô mon peuple, tes guides te fourvoient ; ils brouillent le tracé de tes chemins.

13 Le Seigneur s’est levé pour accuser, il est debout pour juger les peuples.

14 Le Seigneur entre en jugement avec les anciens du peuple et ses princes : « C’est vous qui dévastez la vigne ; les biens volés au pauvre emplissent vos maisons.

15 De quel droit écrasez-vous mon peuple, piétinez-vous le visage du pauvre ? » – oracle du Seigneur, Dieu de l’univers.

16 Le Seigneur le déclare : Parce que les filles de Sion sont orgueilleuses, qu’elles marchent la poitrine haute et les yeux provocants, qu’elles avancent à petits pas en faisant sonner les anneaux de leurs pieds,

17 le Seigneur rendra chauve le crâne des filles de Sion, le Seigneur dénudera leur front.

18 Ce jour-là, le Seigneur ôtera leurs parures : grelots et médaillons, pendentifs

19 et boucles d’oreilles, bracelets et voilettes,

20 diadèmes et chaînes de chevilles, cordelières, porte-bonheur et amulettes,

21 bagues et anneaux de narines,

22 robes de fête et mantilles, châles et petits sacs,

23 miroirs, linges fins, turbans et capes légères.

24 Au lieu de parfum, la puanteur ; au lieu de ceinture, une corde ; au lieu de coiffure bouclée, un crâne tondu ; au lieu d’une robe d’apparat, un pagne en toile à sac ; une marque au fer rouge au lieu de la beauté.

25 Tes hommes tomberont sous l’épée, et ton élite, dans le combat.

26 Elles gémiront, elles se lamenteront, les portes de la ville, qui sera désertée, assise par terre.

 

Ecclésiastique 34,1-31

Posted in ablution, adversité (épreuve), attributs et noms divins, béatitude (bonheur), bénédiction, buter (pierre d’achoppement), crainte de Dieu, espérance, impiété, loi, lumière (lampe), offrande (prémisse et autres), pardon (miséricorde, pitié), pauvre (faible), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), prochain (amour du), protection divine (refuge, abri), sacrifice pour les péchés (expiation), sang, vision (songe, extase) with tags on 2 février 2014 by JL

01Les espoirs vains et trompeurs sont le lot des hommes stupides, et les songes donnent des ailes aux insensés.

02 S’arrêter à des songes, autant saisir une ombre ou poursuivre le vent.

03 Ce que l’on voit en songe n’est qu’un simple reflet : au lieu d’un visage réel, le semblant d’un visage.

04 De l’impur, que peut-il sortir de pur ? Du mensonge, que peut-il sortir de vrai ?

05 Divinations, présages, songes, autant de balivernes : délires d’une femme qui accouche !

06 À moins qu’ils ne soient envoyés comme une visite du Très-Haut, n’y attache pas ton esprit.

07 Les songes ont égaré bien des gens et fait tomber ceux qui avaient mis en eux leur espoir.

08 Mais la Loi ne trompe pas, elle accomplit ce qu’elle promet, la sagesse d’une bouche sincère trouve son accomplissement.

09 Un homme qui a voyagé a beaucoup appris, celui qui a de l’expérience parle en connaissance de cause.

10 Qui n’a pas été mis à l’épreuve connaît peu,

11 mais qui a voyagé est plein de ressources.

12 J’ai vu beaucoup de choses durant mes voyages, j’en sais plus que je ne pourrais dire.

13 J’ai été maintes fois en danger de mort, j’en suis sorti sain et sauf, grâce à mon expérience.

14 Ceux qui craignent le Seigneur auront la vie,

15 car ils ont mis leur espérance en celui qui les sauve.

16 Qui craint le Seigneur n’a rien à redouter, il ne s’effraie de rien, car c’est lui son espérance.

17 Qu’elle est heureuse, l’âme qui craint le Seigneur !

18 Sur qui prend-elle appui ? Qui est son soutien ?

19 Ceux qui aiment le Seigneur, le Seigneur les regarde : il est bouclier puissant, appui solide, abri contre le vent brûlant et le soleil de midi, protection contre l’obstacle, secours qui préserve de la chute ;

20 il relève l’âme, illumine le regard, donne guérison, vie et bénédiction.

21 Offrir en sacrifice un bien mal acquis, c’est se moquer ;

22 les dons des gens sans loi ne sont pas agréés.

23 Le Très-Haut n’agrée pas les offrandes des impies ; ce n’est pas le nombre des sacrifices qui lui fait pardonner les péchés.

24 Offrir un sacrifice avec les biens du pauvre, c’est sacrifier le fils sous les yeux de son père.

25 La vie des indigents tient à un peu de pain : qui le leur enlève est un assassin.

26 C’est tuer son prochain que lui retirer la subsistance,

27 c’est verser le sang que priver l’ouvrier de son salaire.

28 L’un construit, l’autre démolit ; qu’ont-ils gagné, sinon des peines ?

29 L’un prie, l’autre maudit ; de qui le Maître écoutera-t-il la voix ?

30 Si quelqu’un se purifie après avoir touché un cadavre et le touche à nouveau, à quoi lui aura servi son ablution ?

31 Ainsi l’homme qui jeûne à cause de ses péchés, puis y retourne et recommence : qui écoutera sa prière ? À quoi lui aura servi sa pénitence ?

Proverbes 4,1-27

Posted in buter (pierre d’achoppement), calomnie, médisance (langue), chemin (voie du Seigneur), connaissance (intelligence de la foi), droiture, lumière (lampe), pureté du coeur, sagesse, ténèbre with tags on 21 janvier 2014 by JL

Ecoutez, mes fils, l'instruction d'un père, soyez attentifs à connaître l'intelligence.2 Car c'est une bonne doctrine que je vous livre : n'abandonnez pas mon enseignement.3 Je fus un fils pour mon père, tendre et unique aux yeux de ma mère.4 Or il m'enseignait en ces termes : « Que ton coeur retienne mes paroles, observe mes préceptes et tu vivras ;5 acquiers la sagesse, acquiers l'intelligence, ne l'oublie pas et ne t'écarte pas des paroles de ma bouche.6 Ne l'abandonne pas, elle te gardera, aime-la, elle veillera sur toi.7 Commencement de la sagesse : acquiers la sagesse ; au prix de tout ce que tu possèdes, acquiers l'intelligence !8 Etreins-la et elle t'élèvera, elle feras ta gloire si tu l'embrasses ;9 sur ta tête elle posera un diadème de grâce, elle t'offrira une couronne d'honneur. »10 Ecoute, mon fils, accueille mes paroles, et les années de ta vie se multiplieront.11 Dans la voie de la sagesse je t'ai enseigné, je t'ai fait cheminer sur la piste de la droiture.12 Dans ta marche tes pas seront sans contrainte, si tu cours, tu ne trébucheras pas.13 Saisis la discipline, ne la lâche pas, garde-la, c'est ta vie.14 Ne suis pas le sentier des méchants, ne t'avance pas sur le chemin des mauvais.15 Evite-le, n'y passe pas, détourne-toi, passe outre.16 Car ils ne s'endorment pas, qu'ils n'aient fait le mal, le sommeil leur manque s'ils n'ont fait trébucher quelqu'un ;17 car ils mangent un pain de méchanceté et boivent le vin des violents.18 La route des justes est comme la lumière de l'aube, dont l'éclat grandit jusqu'au plein jour ;19 le chemin des méchants est comme l'obscurité : ils ne savent sur quoi ils trébuchent.20 Mon fils, sois attentif à mes paroles, à mes discours prête l'oreille !21 Qu'ils n'échappent pas à tes regards, au fond du coeur garde-les !22 Car pour qui les trouve ils sont vie et santé pour toute chair.23 Plus que sur toute chose, veille sur ton coeur, c'est de lui que jaillit la vie.24 Ecarte loin de toi la bouche perverse, et les lèvres trompeuses, éloigne-les.25 Que tes yeux regardent en face, que tes regards se dirigent droit devant toi.26 Aplanis la piste sous tes pas et que tous tes chemins soient bien affermis.27 Ne dévie ni à droite ni à gauche, écarte ton pied du mal.

 

Proverbes 4,1-13

Posted in buter (pierre d’achoppement), chemin (voie du Seigneur), connaissance (intelligence de la foi), droiture, sagesse with tags on 21 janvier 2014 by JL

Ecoutez, mes fils, l'instruction d'un père, soyez attentifs à connaître l'intelligence.2 Car c'est une bonne doctrine que je vous livre : n'abandonnez pas mon enseignement.3 Je fus un fils pour mon père, tendre et unique aux yeux de ma mère.4 Or il m'enseignait en ces termes : « Que ton coeur retienne mes paroles, observe mes préceptes et tu vivras ;5 acquiers la sagesse, acquiers l'intelligence, ne l'oublie pas et ne t'écarte pas des paroles de ma bouche.6 Ne l'abandonne pas, elle te gardera, aime-la, elle veillera sur toi.7 Commencement de la sagesse : acquiers la sagesse ; au prix de tout ce que tu possèdes, acquiers l'intelligence !8 Etreins-la et elle t'élèvera, elle feras ta gloire si tu l'embrasses ;9 sur ta tête elle posera un diadème de grâce, elle t'offrira une couronne d'honneur. »10 Ecoute, mon fils, accueille mes paroles, et les années de ta vie se multiplieront.11 Dans la voie de la sagesse je t'ai enseigné, je t'ai fait cheminer sur la piste de la droiture.12 Dans ta marche tes pas seront sans contrainte, si tu cours, tu ne trébucheras pas.13 Saisis la discipline, ne la lâche pas, garde-la, c'est ta vie.

Proverbes 3,13-35

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), abomination, allégorie et référence christique, arbre de vie, béatitude (bonheur), bénédiction, buter (pierre d’achoppement), ciel (cieux), connaissance (intelligence de la foi), droiture, gloire de Dieu, malédiction, pauvre (faible), prochain (amour du), protection divine (refuge, abri), sagesse with tags on 21 janvier 2014 by JL

Heureux l'homme qui a trouvé la sagesse, l'homme qui acquiert l'intelligence !14 Car mieux vaut la gagner que gagner de l'argent, son revenu vaut mieux que de l'or.15 Elle est précieuse plus que les perles, rien de ce que tu désires ne l'égale.16 Dans sa droite : longueur des jours ! Dans sa gauche : richesse et honneur !17 Ses chemins sont chemins de délices, tous ses sentiers, de bonheur.18 C'est un arbre de vie pour qui la saisit, et qui la tient devient heureux.19 Yahvé, par la sagesse, a fondé la terre, il a établi les cieux par l'intelligence.20 Par sa science furent creusés les abîmes, et les nues distillent la rosée.21 Mon fils, sans les quitter des yeux, observe le conseil et la prudence ;22 ils seront vie pour ton âme et grâce pour ton cou.23 Tu iras ton chemin en sécurité, ton pied n'achoppera pas.24 Si tu te couches, tu seras sans frayeur, une fois couché, ton sommeil sera doux.25 Ne redoute ni terreur soudaine ni attaque qui vienne des méchants,26 car Yahvé sera ton assurance, il préservera tes pas du piège.27 Ne refuse pas un bienfait à qui y a droit quand il est en ton pouvoir de le faire.28 Ne dis pas à ton prochain : « Va-t'en ! repasse ! demain je te donnerai !  » quand la chose est en ton pouvoir.29 Ne machine pas le mal contre ton prochain, alors qu'il demeure en confiance avec toi.30 Ne te querelle pas sans motif avec un homme, s'il ne t'a fait aucun mal.31 N'envie pas l'homme violent, ne choisis jamais ses chemins,32 car les pervers sont l'abomination de Yahvé, lui qui fait des hommes droits ses familiers.33 Malédiction de Yahvé sur la maison du méchant ! mais il bénit la demeure des justes.34 Il raille les railleurs, mais aux pauvres il donne sa faveur.35 La gloire est la part des sages, mais les sots héritent le mépris.

 

Psaumes 140,1-14

Posted in abîme (chaos, tohu et bohu), allégorie et référence christique, buter (pierre d’achoppement), calomnie, médisance (langue), diable (démons, serpent), face de Dieu (visage), impiété, pauvre (faible), prière de libération, sainteté (saint), tentation (filet), vision béatifique with tags on 20 janvier 2014 by JL

Du maître de chant. Psaume de David.2 Délivre-moi, Yahvé, des mauvaises gens, contre l'homme de violence défends-moi,3 ceux dont le coeur médite le mal, qui tout le jour hébergent la guerre,4 qui aiguisent leur langue ainsi qu'un serpent, un venin de vipère sous la lèvre.5 Garde-moi, Yahvé, des mains de l'impie, contre l'homme de violence défends-moi, ceux qui méditent de me faire trébucher,6 qui tendent un filet sous mes pieds, insolents qui m'ont caché une trappe et des lacets, m'ont posé des pièges au passage.7 J'ai dit à Yahvé : C'est toi mon Dieu, entends, Yahvé, le cri de ma prière.8 Yahvé mon Seigneur, force de mon salut, tu me couvres la tête au jour du combat.9 Ne consens pas, Yahvé, aux désirs des impies, ne fais pas réussir leurs complots. Que sur moi les assiégeants ne dressent10 leur tête, que la malice de leurs lèvres les accable ;11 qu'il pleuve sur eux des charbons de feu, que jetés à l'abîme ils ne se lèvent plus :12 que le calomniateur ne tienne plus sur la terre, que le mal pourchasse à mort le violent !13 Je sais que Yahvé fera droit aux malheureux, fera justice aux pauvres.14 Oui, les justes rendront grâce à ton nom, les saints vivront avec ta face.

Psaumes 91,1-16

Posted in allégorie et référence christique, ange (chérubins), attributs et noms divins, buter (pierre d’achoppement), détresse (désespoir), diable (démons, serpent), impiété, protection divine (refuge, abri), puissance divine, rocher (forteresse), salut (rachat, rédemption), ténèbre, tentation (filet) with tags on 16 janvier 2014 by JL

Qui habite le secret d'Elyôn passe la nuit à l'ombre de Shaddaï,2 disant à Yahvé : Mon abri, ma forteresse, mon Dieu sur qui je compte !3 C'est lui qui t'arrache au filet de l'oiseleur qui s'affaire à détruire ;4 il te couvre de ses ailes, tu as sous son pennage un abri. Armure et bouclier, sa vérité.5 Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, ni la flèche qui vole de jour,6 ni la peste qui marche en la ténèbre, ni le fléau qui dévaste à midi.7 Qu'il en tombe mille à tes côtés et 10.000 à ta droite, toi, tu restes hors d'atteinte.8 Il suffit que tes yeux regardent, tu verras le salaire des impies,9 toi qui dis : Yahvé mon abri ! et qui fais d'Elyôn ton refuge.10 Le malheur ne peut fondre sur toi, ni la plaie approcher de ta tente :11 il a pour toi donné ordre à ses anges de te garder en toutes tes voies.12 Sur leurs mains ils te porteront pour qu'à la pierre ton pied ne heurte ;13 sur le fauve et la vipère tu marcheras, tu fouleras le lionceau et le dragon.14 Puisqu'il s'attache à moi, je l'affranchis, je l'exalte puisqu'il connaît mon nom.15 Il m'appelle et je lui réponds : « Je suis près de lui dans la détresse, je le délivre et je le glorifie,16 de longs jours je veux le rassasier et je ferai qu'il voie mon salut.