Archive for the purgatoire Category

Nahum 3,1-19

Posted in adultère (luxure, prostitution), attributs et noms divins, buter (pierre d’achoppement), malédiction, nudité, prophétie (oracle), purgatoire, sang with tags on 5 mars 2014 by JL

01 Malheur à la ville sanguinaire toute de mensonge, pleine de rapines, et qui ne lâche jamais sa proie.

02 Écoutez ! Claquements des fouets, fracas des roues, galop des chevaux, roulement des chars !

03 Cavaliers qui chargent, épées qui flamboient, lances qui étincellent ! Innombrables blessés, accumulation de morts, cadavres à perte de vue ! On bute sur les cadavres !

04 Voilà pour les prostitutions sans nombre de la Prostituée, belle et pleine de charme, maîtresse en sortilèges, prenant des nations dans ses filets par ses prostitutions, et des peuples par ses sortilèges !

05 Maintenant je m’adresse à toi – oracle du Seigneur de l’univers – : je vais relever ta robe jusqu’à ton visage, j’exhiberai ta nudité devant les nations, devant les royaumes ton infamie.

06 Je vais jeter sur toi des choses horribles, te déshonorer, te donner en spectacle.

07 Tous ceux qui te verront s’enfuiront en disant : « Ninive est dévastée ! Qui la plaindra ? » Où donc te trouver des consolateurs ?

08 Vaudrais-tu mieux que la ville de No-Amone, située le long du Nil, entourée d’eau, avec pour avant-mur la mer, et la mer encore pour rempart ?

09 L’Éthiopie et l’Égypte étaient sa force, une force sans limite. Pouth et les Libyens lui portaient assistance.

10 Or elle a été condamnée à l’exil, elle est partie en captivité : ses petits enfants eux-mêmes ont été massacrés à tous les carrefours. Ses notables, on les a tirés au sort, et tous ses grands ont été chargés de chaînes.

11 Toi aussi, tu seras ivre, complètement hébétée. Toi aussi, tu chercheras un refuge loin de l’ennemi.

12 Tes places fortes sont toutes comme des figuiers chargés de fruits précoces : on les secoue, les figues tombent dans la bouche de qui les mange.

13 Regarde les troupes qui sont dans tes murs, ce sont de vraies femmelettes. Les portes de ton pays s’ouvrent toutes grandes à l’ennemi ; le feu a dévoré tes verrous.

14 Puise de l’eau en prévision du siège, consolide tes places fortes. Va dans la boue, foule l’argile, saisis le moule à briques.

15 Là, le feu te dévorera, l’épée te supprimera, comme dévorent les criquets. Pullule comme les criquets, pullule comme les sauterelles !

16 Tu as multiplié tes marchands plus que les étoiles du ciel, les criquets déploient leurs ailes, ils s’envolent.

17 Tes gardes sont comme des sauterelles, tes recruteurs comme un essaim d’insectes. Ils campent sur les murs par un jour de froid ; vienne le soleil, ils s’envolent, et nul ne sait où ils se trouvent. Mais où sont-ils ?

18 Tes bergers sommeillent, ô roi d’Assour, tes capitaines sont endormis, tes troupes sont dispersées sur les montagnes, et nul ne les rassemble.

19 À ta blessure, pas de remède, ta plaie est incurable ! Tous ceux qui apprennent de tes nouvelles applaudissent des deux mains à ton sujet. Car ta cruauté, sur qui n’a-t-elle pas passé, et repassé ?

Publicités

Amos 8,1-14

Posted in faire mémoire (mémorial, solennité), humilité (humble), idolâtrie, jour du Seigneur (déluge), lamentation (deuil), parole de Dieu (vivante), pauvre (faible), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), prophétie (oracle), purgatoire, ténèbre, vision (songe, extase) with tags on 2 mars 2014 by JL

01 Le Seigneur Dieu me donna cette vision : c’était une corbeille de fruits mûrs.

02 Il dit : « Que vois-tu, Amos ? » Je répondis : « Une corbeille de fruits mûrs. » Le Seigneur me dit : « Mon peuple Israël est mûr, sa fin est arrivée ; j’en ai fini de passer outre en sa faveur.

03 Ce jour-là, les chants du palais hurleront, – oracle du Seigneur Dieu. Nombreux seront les cadavres, en tout lieu on les jettera. Silence ! »

04 Écoutez ceci, vous qui écrasez le malheureux pour anéantir les humbles du pays,

05 car vous dites : « Quand donc la fête de la nouvelle lune sera-t-elle passée, pour que nous puissions vendre notre blé ? Quand donc le sabbat sera-t-il fini, pour que nous puissions écouler notre froment ? Nous allons diminuer les mesures, augmenter les prix et fausser les balances.

06 Nous pourrons acheter le faible pour un peu d’argent, le malheureux pour une paire de sandales. Nous vendrons jusqu’aux déchets du froment ! »

07 Le Seigneur le jure par la Fierté de Jacob : Non, jamais je n’oublierai aucun de leurs méfaits.

08 À cause de cela, la terre ne va-t-elle pas trembler, et toute sa population, prendre le deuil ? Ne va-t-elle pas monter, tout entière, comme le Nil, déborder, inonder, comme le fleuve d’Égypte ?

09 Ce jour-là – oracle du Seigneur Dieu –, je ferai disparaître le soleil en plein midi, en plein jour, j’obscurcirai la lumière sur la terre.

10 Je changerai vos fêtes en deuil, tous vos chants en lamentations ; je vous obligerai tous à vous vêtir de toile à sac, à vous raser la tête. Je mettrai ce pays en deuil comme pour un fils unique, et, dans la suite des jours, il connaîtra l’amertume.

11 Voici venir des jours – oracle du Seigneur Dieu –, où j’enverrai la famine sur la terre ; ce ne sera pas une faim de pain ni une soif d’eau, mais la faim et la soif d’entendre les paroles du Seigneur.

12 On se traînera d’une mer à l’autre, marchant à l’aventure du nord au levant, pour chercher en tout lieu la parole du Seigneur, mais on ne la trouvera pas.

13 Ce jour-là, les jeunes filles en leur beauté se faneront et les jeunes hommes souffriront de la soif.

14 Ceux qui juraient par l’idole sacrilège de Samarie, et qui disaient : « Vive ton dieu, Dane ! » et : « Vive ton chemin, Bershéba ! », ils tomberont et ne se lèveront plus.

Amos 7,1-17

Posted in déportation (captif, exil), pardon (miséricorde, pitié), petit reste (rescapé), peuple de Dieu (Israel, Juda), prophète, purgatoire, vision (songe, extase) with tags on 2 mars 2014 by JL

01 Le Seigneur Dieu me donna cette vision : voici qu’il formait des sauterelles au temps où le regain commence à pousser, le regain après la fenaison pour le roi.

02 Comme elles achevaient de dévorer l’herbe du pays, je dis : « Seigneur Dieu, je t’en prie, pardonne ! Jacob est si petit ! Qui le relèverait ? »

03 Le Seigneur s’en repentit. « Cela n’arrivera pas », dit le Seigneur.

04 Le Seigneur Dieu me donna cette vision : voici que le Seigneur Dieu en appelait au procès par le feu ; celui-ci avait dévoré les eaux profondes et déjà il dévorait la campagne.

05 Je dis : « Seigneur Dieu, je t’en prie, arrête ! Jacob est si petit ! Qui le relèverait ? »

06 Le Seigneur s’en repentit. « Cela non plus n’arrivera pas », dit le Seigneur.

07 Il me donna cette vision : voici que le Seigneur se tenait sur un rempart monté d’aplomb, il avait en main un fil à plomb.

08 Le Seigneur me dit : « Que vois-tu, Amos ? » Je répondis : « Un fil à plomb ». Le Seigneur me dit : « Voici que je tiens le fil à plomb au milieu de mon peuple Israël ; j’en ai fini de passer outre en sa faveur.

09 Les lieux sacrés d’Isaac seront dévastés, et les sanctuaires d’Israël, rasés ; je me dresserai avec l’épée contre la maison de Jéroboam. »

10 Amazias, le prêtre de Béthel, envoya dire à Jéroboam, roi d’Israël : « Amos prêche la révolte contre toi, en plein royaume d’Israël ; le pays ne peut plus supporter tous ses discours,

11 car voici ce que dit Amos : “Le roi Jéroboam périra par l’épée, et Israël sera déporté loin de sa terre.” »

12 Puis Amazias dit à Amos : « Toi, le voyant, va-t’en d’ici, fuis au pays de Juda ; c’est là-bas que tu pourras gagner ta vie en faisant ton métier de prophète.

13 Mais ici, à Béthel, arrête de prophétiser ; car c’est un sanctuaire royal, un temple du royaume. »

14 Amos répondit à Amazias : « Je n’étais pas prophète ni fils de prophète ; j’étais bouvier, et je soignais les sycomores.

15 Mais le Seigneur m’a saisi quand j’étais derrière le troupeau, et c’est lui qui m’a dit : “Va, tu seras prophète pour mon peuple Israël.”

16 Écoute maintenant la parole du Seigneur, toi qui me dis : “Ne prophétise pas contre Israël, ne parle pas contre la maison d’Isaac.”

17 Eh bien, voici ce que le Seigneur a dit : Ta femme devra se prostituer en pleine ville, tes fils et tes filles tomberont par l’épée, la terre qui t’appartient sera partagée au cordeau, toi, tu mourras sur une terre impure, et Israël sera déporté loin de sa terre. »

Amos 5,1-27

Posted in attributs et noms divins, chercher Dieu, déportation (captif, exil), désolation (dévastation, ruine), droiture, idolâtrie, jour du Seigneur (déluge), justice (justification, juste), lamentation (deuil), lumière (lampe), mal (méchanceté), offrande (prémisse et autres), orgueil (se glorifier), pauvre (faible), petit reste (rescapé), purgatoire, sacrifice d'holocauste et communion, shéol (hades, séjour des morts), source d'eau vive (rosée, pluie), ténèbre with tags on 2 mars 2014 by JL

01 Écoutez cette parole que je profère contre vous, une lamentation, maison d’Israël :

02 Elle est tombée, la vierge d’Israël, elle ne se relèvera plus ; elle est abandonnée sur sa terre, sans personne qui la relève.

03 Car ainsi parle le Seigneur Dieu : La ville d’où sortait un millier d’hommes n’en aura plus qu’une centaine, et celle d’où sortait une centaine n’en aura plus que dix pour la maison d’Israël.

04 Car ainsi parle le Seigneur à la maison d’Israël : Cherchez-moi et vous vivrez.

05 Mais ne cherchez pas à Béthel, n’entrez pas à Guilgal, ne passez pas à Bershéba ; car Guilgal sera entièrement déporté et Béthel, réduit à néant.

06 Cherchez le Seigneur et vous vivrez, de peur qu’il ne tombe comme le feu sur la maison de Joseph, un feu qui dévore, et personne, à Béthel, pour l’éteindre !

07 On change le droit en poison, on jette à terre la justice.

08 L’auteur des Pléiades et d’Orion, qui change en matin l’ombre de la mort et rend le jour obscur comme la nuit, qui convoque les eaux de la mer et les répand à la surface de la terre, son nom est « Le Seigneur ».

09 Sur le puissant il déchaîne la dévastation, et la dévastation arrive sur la citadelle.

10 Au tribunal, on déteste celui qui réprimande, et l’homme intègre dans sa parole, on le hait.

11 C’est pourquoi, vous qui avez pressuré le faible et prélevé sur lui un tribut de blé, les maisons que vous avez bâties en pierre de taille, vous n’y habiterez pas, les vignes exquises que vous avez plantées, vous n’en boirez pas le vin.

12 Oui, je connais vos nombreux crimes, vos énormes péchés, oppresseurs du juste, preneurs de pots-de-vin ; au tribunal les malheureux sont écartés.

13 C’est pourquoi, en ce temps-ci, l’homme avisé se tait, car c’est un temps de malheur.

14 Cherchez le bien et non le mal, afin de vivre. Ainsi le Seigneur, Dieu de l’univers, sera avec vous, comme vous le déclarez.

15 Détestez le mal, aimez le bien, faites régner le droit au tribunal ; peut-être alors le Seigneur, Dieu de l’univers, fera-t-il grâce à ce qui reste d’Israël.

16 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur, le Dieu de l’univers, mon Seigneur : Sur toutes les places, on fera des lamentations, dans toutes les rues, on dira : « Hélas ! hélas ! » On convoquera le paysan au deuil, et aux lamentations, les pleureurs ;

17 dans toutes les vignes, on fera des lamentations, car je passerai au milieu de toi. Le Seigneur a parlé.

18 Malheur à ceux qui aspirent au jour du Seigneur ! Que sera-t-il pour vous, le jour du Seigneur ? Jour de ténèbre et non de lumière !

19 C’est comme un homme qui fuit devant un lion et qui tombe sur un ours ; il arrive à la maison, il pose la main sur le mur, et le serpent le mord.

20 Ainsi sera-t-il ténèbre, le jour du Seigneur, et non lumière, obscur, sans aucune clarté !

21 Je déteste, je méprise vos fêtes, je n’ai aucun goût pour vos assemblées.

22 Quand vous me présentez des holocaustes et des offrandes, je ne les accueille pas ; vos sacrifices de bêtes grasses, je ne les regarde même pas.

23 Éloignez de moi le tapage de vos cantiques ; que je n’entende pas la musique de vos harpes.

24 Mais que le droit jaillisse comme une source ; la justice, comme un torrent qui ne tarit jamais !

Joël 2,1-27

Posted in attributs et noms divins, bénédiction, bonté divine (amour de Dieu), châtiment, ciel (cieux), colère de Dieu, conversion (faire retour, repentir), diable (démons, serpent), ecouter (voix du Seigneur), eden (jardin d'Eden), festin (paradis), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), honte (humiliation), iles lointaines (nations éloignées), inhabitation (présence divine), Jérusalem (Sion), joie divine (jubilation), jour du Seigneur (déluge), kénose (abaissement, cœur brisé), montagne du Seigneur (théophanie), offrande (prémisse et autres), pardon (miséricorde, pitié), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), peuple de Dieu (Israel, Juda), porter du fruit, prêtre ordre Levi (sacerdoce), prophétie (oracle), pureté du coeur, purgatoire, rétribution (mérite), source d'eau vive (rosée, pluie), ténèbre, terre promise (terre sainte), Yahvé (nom du Seigneur, Je Suis) with tags on 1 mars 2014 by JL

01 Sonnez du cor dans Sion, faites retentir la clameur sur ma montagne sainte ! Qu’ils tremblent, tous les habitants du pays, car voici venir le jour du Seigneur, il est tout proche.

02 Jour de ténèbres et d’obscurité, jour de nuages et de sombres nuées. Comme la nuit qui envahit les montagnes, voici un peuple nombreux et fort ; il n’y en a jamais eu de pareil et il n’y en aura plus dans les générations à venir.

03 Devant lui, un feu dévore ; derrière lui, une flamme consume. Devant lui, le pays, comme un jardin d’Éden ; derrière lui, un désert désolé. Il n’y a rien qui lui échappe.

04 Son aspect est l’aspect des chevaux ; comme des coursiers, ils s’élancent.

05 C’est comme le bruit des chars bondissant aux sommets des montagnes ; comme le bruit des flammes, un feu qui dévore le chaume ; comme un peuple puissant rangé en bataille.

06 Devant lui frémissent des peuples, tous les visages ont perdu leur éclat.

07 Comme des braves ils courent ; tels des guerriers, ils escaladent le rempart. Chacun va son chemin, ils ne quittent pas leur voie.

08 Ils ne se bousculent pas l’un l’autre, chaque homme va sa route. Ils foncent à travers les projectiles, sans rompre les rangs.

09 Ils se ruent dans la ville, ils courent sur le rempart, ils escaladent les maisons, ils pénètrent par les fenêtres comme des voleurs.

10 Devant lui, la terre tremble, le ciel est ébranlé ; le soleil et la lune se sont obscurcis et les étoiles ont retiré leur clarté.

11 Le Seigneur a donné de la voix devant son armée : ils sont nombreux, ses bataillons ; il est puissant, l’exécuteur de sa parole ; il est grand, le jour du Seigneur, et très redoutable : qui peut l’affronter ?

12 Et maintenant – oracle du Seigneur – revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil !

13 Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment.

14 Qui sait ? Il pourrait revenir, il pourrait renoncer au châtiment, et laisser derrière lui sa bénédiction : alors, vous pourrez présenter offrandes et libations au Seigneur votre Dieu.

15 Sonnez du cor dans Sion : prescrivez un jeûne sacré, annoncez une fête solennelle,

16 réunissez le peuple, tenez une assemblée sainte, rassemblez les anciens, réunissez petits enfants et nourrissons ! Que le jeune époux sorte de sa maison, que la jeune mariée quitte sa chambre !

17 Entre le portail et l’autel, les prêtres, serviteurs du Seigneur, iront pleurer et diront : « Pitié, Seigneur, pour ton peuple, n’expose pas ceux qui t’appartiennent à l’insulte et aux moqueries des païens ! Faudra-t-il qu’on dise : “Où donc est leur Dieu ?” »

18 Et le Seigneur s’est ému en faveur de son pays, il a eu pitié de son peuple.

19 Le Seigneur a répondu à son peuple, en disant : « Voici que je vous envoie le froment, le vin nouveau et l’huile fraîche. Vous en serez rassasiés, jamais plus je ne ferai de vous l’opprobre des nations.

20 Celui qui vient du nord, je l’éloignerai de chez vous, je le chasserai vers un pays aride et désolé : son avant-garde vers la mer orientale, son arrière-garde vers la mer occidentale ; sa puanteur s’élève, son infection s’élèvera. » Oui, il a fait de grandes choses !

21 Ô terre, ne crains plus ! exulte et réjouis-toi ! Car le Seigneur a fait de grandes choses.

22 Ne craignez plus, bêtes des champs : les pâturages du désert ont reverdi, les arbres ont produit leurs fruits, la vigne et le figuier ont donné leurs richesses.

23 Fils de Sion, exultez, réjouissez-vous dans le Seigneur votre Dieu ! Car il vous a donné la pluie avec générosité, il a fait tomber pour vous les averses, celles de l’automne et celles du printemps, dès qu’il le fallait.

24 Les granges seront pleines de blé, les cuves déborderont de vin nouveau et d’huile fraîche.

25 Je vous rétribuerai pour les années dévorées par la sauterelle, par le criquet, le grillon, la chenille, ma grande armée envoyée contre vous.

26 Vous mangerez à votre faim, vous serez rassasiés, et vous célébrerez le nom du Seigneur votre Dieu car il a fait pour vous des merveilles. Mon peuple ne connaîtra plus jamais la honte.

27 Et vous saurez que moi, je suis au milieu d’Israël, que Je suis le Seigneur votre Dieu, il n’y en a pas d’autre. Mon peuple ne connaîtra plus jamais la honte.

 

Joël 1,1-20

Posted in allégorie (analogie), attributs et noms divins, désert (ascèse, dépouillement), désolation (dévastation, ruine), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), jour du Seigneur (déluge), lamentation (deuil), maison (demeures) du Seigneur, moissonner (semer, cultiver), offrande (prémisse et autres), pénitence (deuil, jeûne, mettre le sac), prière d'invocation, purgatoire, terre promise (terre sainte) with tags on 1 mars 2014 by JL

01 PAROLE DU SEIGNEUR adressée à Joël, fils de Petouël.

02 Écoutez ceci, les anciens, prêtez l’oreille, tous les habitants du pays ! Cela s’est-il passé de votre temps, ou même du temps de vos pères ?

03 Cela, racontez-le à vos fils, et vos fils à leurs fils, et leurs fils à la génération qui suivra.

04 Ce que laisse la chenille, la sauterelle le dévore ; ce que laisse la sauterelle, le criquet le dévore ; ce que laisse le criquet, le grillon le dévore.

05 Réveillez-vous, ivrognes, et pleurez ; tous les buveurs, lamentez-vous sur le vin nouveau, car il est retiré de votre bouche.

06 Oui, une nation est montée contre mon pays, elle est puissante et innombrable. Ses dents sont les dents d’un lion, elle a les mâchoires d’une lionne.

07 Elle a fait de ma vigne un désert ; mon figuier, elle l’a réduit en pièces, l’a écorcé, abattu ; ses rameaux ont blanchi.

08 Soupire, comme une vierge vêtue de toile à sac, pleurant l’époux de sa jeunesse.

09 On a retiré offrandes et libations de la Maison du Seigneur. Ils sont en deuil, les prêtres au service du Seigneur.

10 Les champs sont ravagés, la terre est en deuil. Le froment est ravagé, le vin nouveau fait défaut, l’huile fraîche est tarie.

11 Soyez consternés, laboureurs, vignerons, lamentez-vous, à cause du blé et de l’orge, car la moisson des champs est perdue.

12 La vigne a séché, le figuier est flétri ; le grenadier comme le dattier et le pommier, tous les arbres des champs ont séché. Et la joie a disparu de chez les hommes.

13 Prêtres, mettez un vêtement de deuil, et pleurez ! Serviteurs de l’autel, faites entendre des lamentations ! Venez, serviteurs de mon Dieu, passez la nuit vêtus de toile à sac ! Car la maison de votre Dieu ne reçoit plus ni offrandes ni libations.

14 Prescrivez un jeûne sacré, annoncez une fête solennelle, réunissez les anciens et tous les habitants du pays dans la Maison du Seigneur votre Dieu. Criez vers le Seigneur :

15 « Ah ! jour de malheur ! » Le jour du Seigneur est proche, il vient du Puissant comme un fléau.

16 N’est-ce pas sous nos yeux que la nourriture est retirée, que la joie et la jubilation s’éloignent de la Maison du Seigneur ?

17 Les graines se dessèchent dans la terre ; les silos sont en ruine, les greniers démolis : le froment a séché.

18 Comme il gémit, le bétail ! Les troupeaux de bœufs sont inquiets, car ils n’ont plus de pâture. Même les troupeaux de brebis sont touchés.

19 Vers toi, Seigneur, je crie ! Car un feu dévore les pâturages du désert, une flamme consume tous les arbres des champs.

20 Les bêtes sauvages soupirent aussi vers toi, car les cours d’eau sont à sec, un feu dévore les pâturages du désert.

 

Osée 2,1-25

Posted in adultère (luxure, prostitution), alliance, ciel (cieux), désert (ascèse, dépouillement), désolation (dévastation, ruine), Dieu écoute, exauce, droiture, ecouter (voix du Seigneur), encens (odeur agréable à Dieu), espérance, eternité (vie éternel), faire mémoire (mémorial, solennité), fécondité (prospérité, postérité), festin (paradis), fidélité (infidélité), grâce (froment, vin nouveau, huile fraîche), honte (humiliation), idolâtrie, inhabitation (présence divine), justice (justification, juste), libération (délivrance, joug), moissonner (semer, cultiver), noces spirituelles, nudité, paix, passage de la mort, peuple de Dieu (Israel, Juda), prophétie (oracle), purgatoire, vision béatifique with tags on 27 février 2014 by JL

01 Comme le sable de la mer que l’on ne peut ni compter ni mesurer, ainsi sera le nombre des fils d’Israël. Au lieu de leur dire : « Vous n’êtes pas mon peuple », on leur dira : « Fils du Dieu vivant ».

02 Les fils de Juda et les fils d’Israël se réuniront, ils se donneront un seul chef et ils sortiront du pays ; oui, il est grand, le jour de Yizréel !

03 Dites à vos frères : « Mon-Peuple », et à vos sœurs : « Tendrement-Aimée ».

04 Accusez votre mère, accusez-la, car elle n’est plus ma femme, et moi, je ne suis plus son mari ! Qu’elle écarte de son visage ses prostitutions, et d’entre ses seins, ses adultères ;

05 sinon, je la déshabille toute nue, je l’expose comme au jour de sa naissance, je la rends pareille au désert, je la réduis en terre aride et je la fais mourir de soif.

06 Pour ses fils je n’aurai pas de tendresse, car ils sont des fils de prostitution.

07 Oui, leur mère s’est prostituée, celle qui les conçut s’est déshonorée quand elle disait : « Je veux courir après mes amants qui me donnent mon pain et mon eau, ma laine et mon lin, mon huile et ma boisson. »

08 C’est pourquoi je vais obstruer son chemin avec des ronces, le barrer d’une barrière : elle ne trouvera plus ses sentiers.

09 Elle poursuivra ses amants sans les atteindre, elle les cherchera sans les trouver. Alors elle dira : « Je vais revenir à mon premier mari, car j’étais autrefois plus heureuse que maintenant. »

10 Elle ne savait donc pas que c’est moi qui lui avais donné le froment, le vin nouveau et l’huile fraîche, moi qui lui avais prodigué de l’argent, et l’or utilisé pour Baal !

11 C’est pourquoi je reviendrai, je reprendrai mon froment en sa saison et mon vin nouveau en son temps ; j’arracherai ma laine et mon lin dont elle couvrait sa nudité.

12 Alors je dévoilerai sa honte aux yeux de ses amants, et nul ne la délivrera de ma main.

13 Je mettrai fin à toute sa gaieté, à ses fêtes, ses nouvelles lunes, ses sabbats, et à toutes ses solennités.

14 Je dévasterai sa vigne et son figuier dont elle disait : « Ils sont à moi, c’est le salaire que m’ont donné mes amants. » Je les changerai en friche et les bêtes sauvages les dévoreront.

15 Je sévirai contre elle à cause des jours des Baals, quand elle brûlait pour eux de l’encens, se parait de ses anneaux et de son collier, et courait après ses amants. Et moi, elle m’oubliait ! – oracle du Seigneur.

16 C’est pourquoi, mon épouse infidèle, je vais la séduire, je vais l’entraîner jusqu’au désert, et je lui parlerai cœur à cœur.

17 Et là, je lui rendrai ses vignobles, et je ferai du Val d’Akor (c’est-à-dire « de la Déroute ») la porte de l’Espérance. Là, elle me répondra comme au temps de sa jeunesse, au jour où elle est sortie du pays d’Égypte.

18 En ce jour-là – oracle du Seigneur –, voici ce qui arrivera : Tu m’appelleras : « Mon époux » et non plus : « Mon Baal » (c’est-à-dire « mon maître »).

19 J’éloignerai de ses lèvres les noms des Baals, on ne prononcera plus leurs noms.

20 En ce jour-là je conclurai à leur profit une alliance avec les bêtes sauvages, avec les oiseaux du ciel et les bestioles de la terre ; l’arc, l’épée et la guerre, je les briserai pour en délivrer le pays ; et ses habitants, je les ferai reposer en sécurité.

21 Je ferai de toi mon épouse pour toujours, je ferai de toi mon épouse dans la justice et le droit, dans la fidélité et la tendresse ;

22 je ferai de toi mon épouse dans la loyauté, et tu connaîtras le Seigneur.

23 En ce jour-là je répondrai – oracle du Seigneur ; oui, je répondrai aux cieux, eux, ils répondront à l’appel de la terre ;

24 la terre répondra au froment, au vin nouveau et à l’huile fraîche, eux, ils répondront à la « Vallée-de-la-fertilité ».

25 Je m’en ferai une terre ensemencée, J’aimerai celle qu’on appelait « Pas-Aimée » et à celui qu’on appelait « Pas-mon-Peuple », je dirai : « Tu es mon peuple », et il dira : « Tu es mon Dieu ! »